42% des employés de l’industrie de la blockchain travaillent pour des plateformes d’échange de crypto

Selon une nouvelle étude publiée dans The Block, près de la moitié de toutes les personnes travaillant dans l’industrie de la blockchain sont employées par des plateformes d’échange de devises cryptographiques.


The Block a publié les résultats de l’étude le 23 octobre, indiquant que 42% des personnes dans 158 entreprises analysées travaillent pour des plateformes d’échange de devises numériques, avec environ 7 700 personnes travaillant ensemble dans 30 plateformes différentes.

En termes de classement, les plateformes d’échange sont suivies par les producteurs d’équipement d’exploitation minière cryptographique, qui représentent 11 % des employés de l’industrie de la blockchain. Enfin, 10% des employés interrogés travaillent pour diverses fondations régissant les cryptomonnaies, Ripple, TRON, Block.one et IOHK étant les plus gros employeurs de ce secteur.

Sur les 158 entreprises analysées, Bitmain, Huobi, Coinbase et OKEx sont en tête en termes de nombre d’employés, avec respectivement 1500, 1300, 1000 et 950 employés. Binance et Ripple, quant à eux, emploient respectivement environ 650 et 450 personnes.

Les entreprises de blockchain et de crypto ont du succès auprès de leurs employés

En septembre, ces deux dernières plateformes sont d’ailleurs sorties du top 10 de la liste des “50 hottest U.S. companies to work for” de Linkedln. Robinhood, la startup du négoce d’actions et de crypto, a pour la plupart conservé sa position, passant de la sixième place en 2018 à la septième en 2019.

En mars, Ripple a été classé comme l’un des meilleurs employeurs de l’industrie technologique dans la région de la baie de San Francisco. A l’époque, 91% des employés disaient que Ripple était un endroit où il faisait bon travailler, avec 95% des personnes interrogées affirmant qu’elles étaient fières de dire aux autres qu’elles y travaillaient.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

En juin, LinkedIn a désigné la blockchain comme étant l’une des 10 compétences les plus importantes des employés dans la région Asie-Pacifique.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Blockchain Africa Conference

La Blockchain Africa Conference vous attends en Mars

Organisée par Bitcoin Events, la Blockchain Africa Conference est sans doute l'évènement phare de l'écosystème crypto Africain. Habituellement tenue chaque année en Afrique du Sud, il n'y aura aucune rencontre physique pour cette septième édition. Elle aura lieu du 18…
Collaboration entre Lunu et Laurent Grasso

La solution de paiement LUNU lance une initiative unique entre art et blockchain !

Lunu lance une initiative unique entre science, art et blockchain avec l'artiste français Laurent Grasso. On vous explique tout ça en détail
labyrinthe crypto

La règlementation française crypto, de l’espoir à la désillusion

Il fut un temps où la France était avant-gardiste en terme de législation des crypto-monnaies.
Illustration Akon City

Les promesses d’Akon City, la « ville du futur »

Akon City. Tout le monde (ou presque) en a entendu parler ces dernières années. Pour les nouveaux, il s’agit du projet d’une ville « futuriste ». Il est prévu qu’elle soit construite dès 2021 par la star américaine Alioune Badara Thiam (plus…
Image d'illustration

Tanzanie: un livre sur la blockchain en swahili

Sandra Chogo, une de femmes omniprésentes dans la cryptosphère Tanzanienne a récemment publié un livre sur la blockchain. Son titre : "Jihelimishe Kuhusu Blockchain" (Apprennez la blockchain en français). Le bouquet est une première publication sur Bitcoin (BTC) en langue…