Après Bitcoin (BTC), les “Stablecoins” sont-ils l’avenir des cryptomonnaies ?

stable coin

Les stablecoins sont un nouveau type de cryptomonnaies. Alors que les cryptomonnaies, le Bitcoin en tête, sont connues pour leur volatilité, les stablecoins, eux, ont été créés de telle sorte que leur cours soit stable ou relativement stable. Ils sont donc une réponse au frein que représente la volatilité, notamment pour utiliser les cryptomonnaies comme un moyen de paiement. 


Comment assurer une volatilité faible du cours ? 

Les stablecoins assurent leur stabilité en étant entièrement convertibles avec une monnaie nationale ou un panier de monnaies qui sont elles réputées stables. Par exemple, le Tether (USDT) assure qu’il est convertible à 100% avec le dollar américain, cela signifie que, pour chaque Tether en circulation sur les plateformes d’échange de cryptomonnaie, il existe un dollar correspondant dans la banque Tether. La convertibilité d’un stablecoin peut également reposer sur un actif physique, par exemple le Venezuela a souhaité développer un stablecoin intitulé le Petro, chaque Petro correspondant à un baril de pétrole, le prix du Petro doit donc fluctuer de la même manière que le prix du baril de pétrole. Le Venezuela a mis en place cette mesure afin de faire face à la très forte volatilité de sa monnaie nationale. 

Il existe également un type de stablecoin qui n’est pas lié à une autre monnaie ou panier de monnaie. Ceux-ci reposent sur des contrats intelligents qui remplacent le rôle d’une banque centrale. Lorsque le cours est trop bas, les contrats achètent des stablecoins afin de faire remonter le cours, lorsque le cours s’envole, les contrats intelligents créés de nouveaux stablecoins afin de maintenir un équilibre entre l’offre et la demande sur le marché. 

Pourquoi les stablecoins sont ils devenus si populaire ? 

Car ils éliminent l’incertitude des agents économiques. Ils permettent donc aux agents économiques de les utiliser plus facilement comme une monnaie d’échange. En effet, si Bitcoin est aujourd’hui plus connu comme un investissement financier qu’une monnaie d’échange, c’est parce que les propriétaires de Bitcoin attendent une augmentation du prix de celui-ci. En effet, pourquoi utiliser Bitcoin aujourd’hui pour acheter une pizza alors que ce même nombre de Bitcoins pourrait potentiellement acheter une ferrari demain ? 

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Le Tether (USDT), le stablecoin le plus connu sur le marché, a dénombré en avril près de 10 millions de dollars  de transactions sur le marché, des chiffres proches du nombre de transactions en Bitcoin !

Qui émet des stablecoins ? 

Nombreuses sont les entreprises à vouloir émettre un stablecoin afin de bénéficier de l’ensemble des innovations de la technologie blockchain. La banque JP Morgan prépare actuellement un stablecoin. Même le FMI teste actuellement un stablecoin pour étudier le potentiel de la technologie. Récemment, le projet de cryptomonnaie de facebook, Libra a révélé être un projet de stablecoin convertible avec un panier de monnaies nationales.  IBM avec son partenariat avec Stellar (XLM) peut également permettre aux banques internationales de créer leur propre stablecoin basé sur la technologie développée par IBM et Stellar. 

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Alors, après les attentes exacerbées autour de Bitcoin et des rêves spéculatifs des investisseurs, les stablecoins sont peut-être la voix de la raison pour le marché des cryptomonnaies, affaire à suivre !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Michael Saylor bitcoin

Michael Saylor affirme que la réglementation des cryptos est le feu vert attendu par les institutionnels

Dura lex sed lex, autant l’accepter même si elle est injuste, et autant positiver même si elle peut tuer toute une industrie prometteuse : le CEO de MicroStrategy, Michael Saylor, pense qu’une réglementation future sur Bitcoin (BTC) devrait encourager les…

Fidelity (3300 milliards) – “Il ne s’agit plus de savoir s’il faut acheter du Bitcoin, mais combien”

Fidelity gère plus de 3300 milliards de dollars, soit un demi BlackRock, ou encore 5 fois Goldman Sachs... Jurrien Timmer, le directeur Macro Global, a publié un papier extrêmement intéressant faisant l'éloge du bitcoin. Pour lui, "il ne s’agit plus…
bull run Bitcoin

Ce qu’il faut retenir des bull-runs du Bitcoin (BTC) de 2013 et 2017

Alors que la valeur du Bitcoin (BTC) fait le yoyo, certains observateurs s’inquiètent qu'une tendance baissière s'installe dans les semaines à venir. Les facteurs externes comme le durcissement de la réglementation de l’espace cryptographique prônée par la nouvelle secrétaire au…
prix bitcoin

Bitcoin (BTC) le 3 mars 2021 – Retour en force des taureaux

Bitcoin (BTC) fait une incursion au-dessus des 52 000 USD aujourd’hui, 3 mars 2021. La récente correction majeure du BTC semble désormais être derrière lui.  Le cours du Bitcoin du jour vous est proposé en partenariat avec l’application Swissborg. Pour une…
j p morgan bitcoin

D’après JPMorgan, les investisseurs peuvent placer 1% de leur portefeuille dans le Bitcoin (BTC) bien que..

1% de Bitcoin (BTC) dans les portefeuilles de chaque investisseur institutionnel : un petit pourcent qui pourrait propulser le BTC bien au-delà des 100 000 USD. JPMorgan Chase recommande Bitcoin à ses clients, tout en émettant des réserves.  1% de…