Bitfinex et Tether de nouveau traînés devant les tribunaux

De nouvelles accusations de manipulation des marchés du Bitcoin (BTC) pèsent sur le cryptoéchange Bitfinex et Tether, l’émetteur du Stablecoin (STABL). Le 22 novembre, Adam Kurtz et Eric Young ont déposé un nouveau recours collectif au tribunal du district de Washington contre les deux plateformes.


Un deuxième recours collectif

Ca faisait longtemps. Un nouveau recours collectif a été déposé le 22 novembre par Adam Kurtz et Eric Young contre l’exchange crypto Bitfinex et son rejeton, la société qui gère le stablecoin Tether. Déposé au tribunal du district de Washington, ce recours est le second en date contre les deux plateformes d’actifs cryptographiques. Bitfinex  et Tether sont accusés d’avoir manipulé le marché de la cryptomonnaie à leur profit, au point de causer du tort aux traders. Comme c’est original.

Un premier recours avait été déposé en avril par le procureur de New York contre Bitfinex. La plateforme était alors accusée d’avoir utilisé les fonds de Tether pour couvrir la perte de 850 millions de dollars. Ce recours est toujours en cours, les accusés ayant fait appel de la décision de justice rendue afin pour produire davantage de preuves.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Des accusations de conspiration et de manipulation

Cette nouvelle action collective est intentée sur la base du recours de New York. Kurtz et Young ont produit une liste assez longue de revendications à travers laquelle ils accusent Bitfinex et Tether de « monopoliser et de conspirer pour monopoliser le marché du Bitcoin ». Ils accusent aussi les deux sociétés de manipulation des informations et de formulation de fausses informations.

Les prix des contrats à termes du Bitcoin (BTC) ainsi que les prix des dérivés du Bitcoin ont été manipulés sur toute la période qu’ont duré les faits. Celle-ci va du 1er octobre 2014 jusqu’à maintenant. De fausses déclarations ont été volontairement faites aux investisseurs américains, ce qui leur a valu de négocier des prix artificiels

Tout comme le recours de New York, cette nouvelle action fait référence à une étude menée par l’Université du Texas. Selon cette étude, l’USD a été utilisé par Bitfinex pour gonfler la valeur du Bitcoin (BTC) jusqu’à ce que la devise numérique atteigne son plus haut niveau en 2017, soit 20 000 USD.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Aucune conclusion n’a encore été rendue publique par le ministère américain de la Justice

enjin labs group

Enjin et LABS Group veulent rendre l’immobilier accessible grâce aux NFTs

Connu pour avoir développé l’ERC-1155 mais surtout un multivers autour du jeu vidéo, Enjin vient de conclure un partenariat avec une startup portée sur le crowdfunding de parts d’immobilier : LABS Group. Un pas de plus pour prouver que les…

MicroStrategy, Hong Kong, Thaïlande et hacks : l’actu crypto à 360°

Quoi de mieux pour bien commencer la semaine qu'un petit récapitulatif des news les plus importantes liées à la crypto, un bon café avec peut-être ? Le recrutement bat son plein... La société américaine MicroStrategy, spécialisée dans les logiciels en…

Félicitations aux bacheliers de Binance !

À la fin de l’année 2020, Binance avait eu l’idée de vous proposer de passer, en partenariat avec la solution de certification blockchain BCdiploma, un examen, pour tester vos connaissances Blockchain suite de leur Webimarathon. Bonne nouvelle : les résultats sont…
Blockchain Africa Conference

La Blockchain Africa Conference vous attends en Mars

Organisée par Bitcoin Events, la Blockchain Africa Conference est sans doute l'évènement phare de l'écosystème crypto Africain. Habituellement tenue chaque année en Afrique du Sud, il n'y aura aucune rencontre physique pour cette septième édition. Elle aura lieu du 18…
Collaboration entre Lunu et Laurent Grasso

La solution de paiement LUNU lance une initiative unique entre art et blockchain !

Lunu lance une initiative unique entre science, art et blockchain avec l'artiste français Laurent Grasso. On vous explique tout ça en détail