Chine et Crypto, une histoire de je t’aime – moi non plus qui n’en fini pas

chine bitcoin cryptomonnaies

Les cours des cryptomonnaies sont tellement en hausse qu’ils ne peuvent plus être ignorés même par le gouvernement chinois. Mais comment va réagir cet Empire du Milieu qui accepte et rejette – tour à tour et depuis des années – le monde des cryptos, en permettant et interdisant le minage, tout en draguant et en bannissant les cryptos investisseurs. 
Présentation de 6 événements qui pourraient faire bouger les lignes sans qu’on ne puisse pour autant prédire leur destin futur.

Pub

6 événements du monde chino-crypto qui pourraient influer le monde : 

1/ les entrées en bourse des fabricants de mining Ring

Canaan Inc, un fabricant chinois de plates-formes minières basé à Pékin, a révélé avoir signé des commandes fermes pour produire plus de 100 000 machines de minage de bitcoin à livrer à un client Canadien

D’un coup, ses prévisions financières 2021 ont explosé à la hausse et ont entraîné le cours de son action à son plus haut niveau historique. 

Du coup, cette société industrielle – issue du monde des crypto très controversée par le gouvernement – est devenue la nouvelle coqueluche nationale. Elle est adulée par ses nouveaux amis du marché boursier chinois, qui récoltent des gains fabuleux grâce à elle, la société si peu recommandable, il y a encore quelques mois. 

Mais ce n’est pas tout, car comme l’idylle est contagieuse – et très lucrative surtout – cette euphorie s’est propagée et a permis à ses concurrents de rentrer sur le marché boursier.

Les fabricants chinois de plates-formes minières (Mining rigs manufacturers) sont donc acceptés pour être côtés en bourse et les producteurs de plates-formes minières (Mining rigs producers) pourraient être considérés comme les gardiens garants de la supply chain des réseaux crypto. Un renversement à 360 degrés !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

2/ la reconnaissance officielle des prestataires d’investissements crypto

Même si c’est loin de chez nous, il ne faut pas oublier que Hong Kong est la deuxième ville la plus riche du monde. Certains disent que quand elle commencera à ouvrir ses yeux sur la crypto et lorgner sur des opportunités d’investissements, alors les montagnes commenceront à trembler, car les capacités d’investissement de ses sociétés sont abyssales.

Même si la plupart des flux institutionnels de ces derniers mois proviennent principalement des États-Unis, le fournisseur de services de crypto Amber Group, basé à Hong Kong annonce qu’il voit une augmentation des flux en provenance des family offices et des HNWI (high-net-worth investors, les personnes dont le patrimoine d’investissement est supérieur à 1 million de dollars américains) basés en Asie qui cherchent à ajouter le Bitcoin (BTC) à leurs portefeuilles.

La ville n’est pas une débutante sur ce sujet car elle compte déjà des acteurs de la crypto finance de haut vol, avec ces acteurs très influents

  • le premier fonds Bitcoin réglementé (Arrano Capital)
  • le conglomérat mondial de placements et investissements financiers Europe/Moyen-Orient/Asie (Henyep Groupe), 
  • une plateforme de gestion de patrimoine privé pour les actifs numériques ouverte aux particuliers et aux institutions (Q9 Capital),
  • une plateforme de services de courtage, garde et échange d’actifs numériques pour institutions ayant obtenu l’approbation réglementaire de la Securities and Futures Commission, l’autorité de régulation de Hong Kong, la SFC  (OSL).

En Occident, les investissements des institutionnels avaient déclenché un bull run sans pareil sur le BTC. En Asie, la même chose est en train de se produire avec les demandes croissantes des institutions basées dans le vieux centre financier de Hong-Kong. Sauf qu’ils ont une surface financière gigantesque.

3/ La reconnaissance des applications crypto et blockchain 

Aujourd’hui, au-delà de la crypto, la DeFi est un tsunami qui repense les paradigmes de l’économie et de l’épargne. 

Certes la chine est en retard, ou adopte un comportement spécifique dans ce domaine. Dans un futur très proche, elle pourrait très bien décider de débloquer des fonds et de s’impliquer pour créer de nouvelles apps ou Dapps qui rattraperaient ce « retard » tout en proposant des solutions correspondant mieux à sa vision du monde.

Pub

Par exemple, Binance (exchange le plus puissant au monde) et Poolin (un grand pool miniers de Bitcoin en Chine) ont émis des token de hashrate qui créer un pont entre le PoW (Proof of Work, mode d’exploitation du BTC) et le Yield Farming (systèmes d’optimisation avec rendements hautement spéculatifs). 

4/ Le développement d’exchanges centralisés (les CEX et non les DEX)

En 2020, la Chine a prouvé au monde entier que ses exchanges nationaux, tels Binance, Huobi et OKex, pouvaient tous soutenir la charge et répondre aux besoins des marchés mondiaux

Aujourd’hui, une étape de plus est en train d’être franchie : ces bourses centralisées ont introduit la DeFi auprès de millions de commerçants grâce à la Binance Smart Chain de Binance et HECO de Huobi. Même si ces applications n’étaient à l’origine que des copies de la DeFi portées par la blockchain Ethereum, elles pourraient connaître un essor phénoménal dans le futur voire générer un écosystème totalement concurrent.

5/ La création d’une crypto monnaie nationale, enfin plutôt une digitale monnaie nationale

Des experts de la finance internationale estiment que la Chine aurait créé plus de monnaie que les Etats-Unis ces dernières années, un des facteurs de l’apparition de l’inflation.

C’est donc une des raisons qui expliquerait pourquoi le gouvernement chinois est tant pressé de contrôler la monnaie de son pays. Le Yuan Numérique est un DCEP (Digital Currency Electronic Payment) qui porterait toutes ces possibilités de contrôle, émission, suppression, bref gestion de économie nationale

C’est pourquoi, la Chine travaille sur les monnaies numériques de banque centrale (MNBC) depuis 2014, notamment avec l’aide du Digital Currency Research Institute, créé en 2017. La roadmap nationale prévoit de convertir les populations grâce à la création d’applications utilisables par tous. Elle prévoit aussi de remplacer des applications déjà existantes telles Alipay et WeChat Pay pour ouvrir la portée du RMB chinois aux paiements internationaux.

Aujourd’hui, le DCEP est déjà en test, il a été déployé dans certaines villes et il est dédié à certains cas d’usages précis. L’objectif de cette restriction est de tester la fiabilité, la stabilité du système, la disponibilité fonctionnelle, la commodité des processus, l’applicabilité des scénarios ainsi que la gestion des risques liés à une telle monnaie. Puis lorsque le DCEP sera déployé sur l’ensemble du pays, alors les billets de Yuan disparaîtront, la monnaie sera complètement digitale et l’économie pourra être mieux contrôlée.

6/ Le renforcement de la réglementation et des “vagues de cartes gelées”

Comme le gouvernement chinois traque toutes les sorties de capitaux de la Chine vers l’étranger,  le renforcement de la réglementation chinoise en matière de crypto devrait continuer, voire se durcir

En 2020, les mineurs et investisseurs avaient vu leurs comptes de monnaie fiat être gelés et bloqués dès qu’ils avaient été identifiés comme étant associés à des crypto. La presse parlait de « vagues de cartes gelée ».

C’est aussi une des raisons pour lesquelles, le DCEP est assuré de voir le jour car cette monnaie numérique sera centralisée et débranchée du marché international de la crypto.

Pub

Pour conclure, la Chine est l’Empire du Milieu où les choses ne sont pas toujours ce qu’elles sont et où notre mentalité occidentale n’est pas forcément apte à saisir des subtilités politiques, géostratégiques et financières de l’Orient.
2021 nous surprendra, mais n’oublions pas, dès 1816, Napoléon nous avait déjà prévenus : « Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s’éveillera le monde entier tremblera » …. 

(source: chroniques de da bing)

Or Vs Bitcoin (BTC) : qui a la plus grosse capitalisation ?

Alors que le Bitcoin a atteint un nouveau seuil de capitalisation, pourquoi est-il encore loin de celui de l'or ?
decentraland anniversaire

Decentraland fête son 1er anniversaire

Une année après sa création, le monde virtuel Decentraland a décidé de célébrer comme il se doit son premier anniversaire avec une fête virtuelle ouverte au public. Celle-ci sera une occasion pour les participants de faire le point sur l’ensemble…
profil investisseurs btc

3 profils d’investisseurs Bitcoin (BTC) qui devraient inquiéter les banques centrales

Une stratégie d’élimination pour chaque profil : ce professeur de la Wharton School University dresse une typologie des groupes d’investisseurs Bitcoin (BTC), qui devraient selon lui, inquiéter les banques centrales.  Le grand méchant loup et les 3 petits bitcoiners Lors…
analyse prix Bitcoin (BTC)

Bitcoin (BTC) le 27 février 2021 – 50 000 USD en fin de mois ?

Bitcoin (BTC) continue de se négocier en-dessous des 50 000 USD aujourd’hui, 27 février 2021. C’est probablement raté pour une clôture mensuelle au-dessus des 60 000 USD mais, les taureaux pourraient reprendre la main en mars, réputé pourtant être le…

Recevez des paiements en Bitcoin (BTC) et cryptos sur votre site avec Crypto.com (CRO)

Si vous vous intéressez aux cryptomonnaies, a priori, vous devriez connaitre Crypto.com Mais si, vous savez bien, les cartes de paiement Visa offrant un cash back incroyable ! Cette société tient une place incontournable dans le paysage crypto mondial avec comme…