Chine vs Bitcoin : 200 exchanges et acteurs crypto fermés par les autorités

La répression contre les activités illégales en lien avec les cryptomonnaies a abouti à la fermeture de près de 200 exchanges de monnaie virtuelle. Elle a été conduite par des bureaux de Shanghai et de Shenzen de la Banque populaire de Chine (PBoC). Dans un rapport financier, la PBoC a annoncé que la répression se poursuivra contre les activités de « paiement sans licence ».


Les campagnes de réglementation se poursuivront

Au terme de la répression menée par la Banque populaire de Chine (PBoC) via ses bureaux de Shanghai, 173 échanges de négoce de devises numériques et d’émissions de jetons ont été fermés. Après avoir lancé sa propre campagne, le bureau des finances de la PBoC à Shenzen a affirmé avoir mené des enquêtes sur 39 échanges cryptographiques. En tout, 200 exchanges et émetteurs de tokens chinois ont vu leurs activités suspendus par les autorités chinoises.

Ces campagnes de réglementation ont ciblé les plateformes ayant des  activités de « paiement sans licence ». Il s’agit principalement des sociétés de crédit en ligne et autres entreprises financières ayant des activités sur Internet. De Binance à IDAX, c’est le secteur tout entier qui tremble sous les assauts chinois

Rendue notamment publique via le rapport sur la stabilité financière de la Banque populaire de Chine, la nouvelle s’est rapidement répandue. Les bureaux de Shanghai de la PBoC ont annoncé que la guerre de la Chine contre le Bitcoin ne faisait que commencer et que la répression se poursuivrait.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Une répression ambivalente ?

Selon le rapport de la Banque populaire de Chine, l’objectif de la répression est « la rectification spéciale des risques financiers sur Internet ». Elle permet au gouvernement chinois de resserrer son emprise sur le secteur de la cryptomonnaie.

Le gouvernement chinois veut veiller à ce que l’industrie chinoise de la cryptomonnaie soit conforme au projet  de lancement d’une plateforme publique. Un projet qui veut faire de la Blockchain en Chine, l’affaire du siècle. Si aucune déclaration officielle n’a été faite dans ce sens, plusieurs rumeurs évoquent le lancement d’un jeton numérique stable émis par la PBoC.

Ces rumeurs se sont intensifiées après une déclaration du président Xi Jinping en faveur de la Blockchain et de l’utilisation dans l’économie numérique de la technologie du grand livre distribué. Cette déclaration s’est fait suivre d’une action immédiate de la PBoC qui mettra en œuvre de nouvelles réglementations relatives à l’industrie de la Fintech.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les régulateurs chinois ont dans leur ligne de mire l’Ethereum et le Bitcoin.

analyse prix Bitcoin (BTC)

Analyse du cours du Bitcoin du 8 mars 2021 – Les 52 000 USD cruciaux !

Bitcoin (BTC) attaque les 52 000 USD aujourd'hui, 8 mars 2021. Les taureaux sont de nouveau confrontés à une zone de résistance cruciale qu'ils devront briser définitivement, pour éviter une chute aux 46 000 USD. Le cours du Bitcoin du…

Anthony Pompliano et Marcus Swanepoel parlent du rôle du bitcoin en Afrique

Dans un tweet récent, Anthony Pompliano a manifesté l’intérêt d’avoir une conversation avec un entrepreneur crypto basé en Afrique. Malgré plusieurs propositions, l’auteur de "The Pomp Letters", une newsletter très suivie dans la cryptosphère, a arrêté son choix sur Marcus…
Distributeur Bitcoin (ATM)

Les trafiquants de drogues ont davantage utilisé les guichets automatiques Bitcoin pour faciliter les transferts illicites en 2020

Elles finiront par défendre l’idée selon laquelle Satoshi Nakamoto travaillait pour les cartels. Les autorités US publient un énième rapport salissant l’image de Bitcoin (BTC) et des cryptos en général.  Les baleines BTC sont des trafiquants  Selon la DEA, les…

La dictature chinoise tente de resserer l’étau sur les mineurs de Bitcoin

Le gouvernement chinois revient à la charge contre le bitcoin. La National Development and Reform Commission (NDRC), surnommée « mini-conseil d’État », a lancé une consultation publique proposant d’interdire de nouvelles activités de mining au sein de la région autonome de Mongolie-intérieure.…
twitter bitcoin Jack Dorsey

Est-ce que Twitter va follow la stratégie Bitcoin (BTC) de MicroStrategy

Après l’investissement de 1,5 milliard de dollars réalisé récemment par Tesla pour acheter du Bitcoin (BTC), tous les regards sont jetés sur les moindres mouvements des grandes entreprises américaines. Twitter a ainsi attiré l’attention en annonçant qu’elle songeait à offrir…