“D’arnaque à Miracle”, JP Morgan assume son virage Bitcoin

Les banques finiront-elles par signer un armistice, dans la guerre qui les oppose contre Bitcoin et les cryptos ? JP Morgan montre aujourd’hui des signes concrets d’intérêts, vis-à-vis de la crypto-industrie. La banque ouvre ses portes à 2 crypto-exchanges ; l’époque où l’un de ses membres fustigeait Bitcoin (BTC), semble déjà loin.


Une grande banque pour 2 exchanges

JP Morgan, a récemment souhaité la bienvenue à Coinbase et Gemini, au sein de son institution. La banque ne réalisera pas de transactions en Bitcoin et autres cryptomonnaies pour leur compte, mais elle leur fournira des services de gestion de trésorerie et de traitement des opérations en dollars, via l’Automated Clearing House (ACH).

Cette nouvelle ne peut être que positive dans un secteur où les crypto-exchanges doivent parfois recourir à des entreprises de paiement douteuses.

Ce soudain revirement de la part du CEO de JP Morgan, Jamie Dimon, n’est pas passé inaperçu. Ce dernier avait en effet affirmé par le passé que Bitcoin (BTC) était l’équivalent actuel des bulbes de tulipes, autrement dit un actif risqué sans aucune valeur dont le seul but est de favoriser la spéculation.

Jamie Dimon
C’est quoi cette histoire de veste retournée
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

JP Morgan opère un réalignement stratégique sur les Bitcoin et cryptos

JP Morgan chercherait-il aujourd’hui à devenir un acteur de premier plan dans un secteur en pleine croissance – d’où la nécessité de retourner sa veste ?

Coinbase et Gemini semblent être les choix les plus évidents, en termes de partenaires : ils existent depuis plusieurs années, une garantie de sécurité et de stabilité.

Ils ont également été soumis à un processus de contrôle rigoureux en matière de règlementation et, sont tous 2 titulaires de certifications délivrées par le Service Organization Control (SOC). Les 2 crypto-exchanges sont également enregistrés auprès des services financiers américains.

En dépit de ses commentaires incendiaires sur Bitcoin, Jamie Dimon est plus « positif » sur l’utilisation de la blockchain : JP Morgan étudierait la possibilité de collaborer avec la société ConsenSys,  connue pour ses activités autour d’Ethereum (ETH), pour développer leur propre unité blockchain baptisée Quorum.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Bitcoin et la blockchain ont un autre don souvent peu évoqué : celui de faire changer d’avis ses plus fervents détracteurs, pour les transformer par la suite en « adopteurs » convaincus. A quand un revirement de Peter Schiff dans un tweet de type « J’ai eu tort sur toute la ligne, acheter Bitcoin c’est l’avenir et, ceci n’est pas un tweet ironique ». Patiente, ça viendra !

Goldman Sachs – “L’Or et le Bitcoin ne se cannibaliseront pas”

Quelques jours après qu’un gouverneur de la FED ait dit que le bitcoin est un rival de l’or, Goldman Sachs s’inscrit en porte-à-faux. La pieuvre de NY ne croit pas à la cannibalisation de l’un par l’autre. Bitcoin vs Gold…
bitcoin 6000 dollars

Des Bitcoins (BTC) vendus à 6000$ par erreur

Du Bitcoin vendu à 6 000$ la pièce, voilà l’aubaine à laquelle ont eu droit certains clients de l’exchange philippin PDAX la semaine écoulée. Ce qui aurait certainement dû ressembler à une promotion pour les heureux élus s’est avéré être en…
prix bitcoin

Bitcoin (BTC) le 1er mars 2021 – Saylor, un joueur décisif

Bitcoin (BTC) revient aux niveaux proches des 50 000 USD, aujourd’hui 1er mars 2021. Michael Saylor a saisi l’opportunité d’acheter un BTC à moindres prix lors du recul de son cours en-dessous des 45 000 USD.  Le cours du Bitcoin…
Satoshi Nakamoto coinbase

Coinbase cite Satoshi Nakamoto dans un dossier envoyé à la SEC

Craig Wright n’est pas Satoshi Nakamoto. La preuve : le cours du Bitcoin (BTC) ne s’est pas effondré. Coinbase dépose un énième dossier auprès de la SEC pour faire avancer son introduction en bourse. L’exchange y mentionne le créateur de…
aristocratie bitcoin

Aristocratie Bitcoin (BTC). Dystopie ou réalité ?

L’avenir sourit aux early adopters de Bitcoin (BTC). Satoshi Nakamoto serait à l’origine d’une nouvelle classe d’aristocrates, détenant dans leurs wallets la monnaie dominante de demain.  Le royaume des bitcoiners Un mème populaire véhicule l'idée que les HODlers de Bitcoin…