Mise en garde contre les terroristes qui utilisent les crypto pour dissimuler leurs crimes

Lors d’une conférence sur la lutte contre le terrorisme qui s’est tenue à Melbourne le 7 novembre, le ministre australien de l’Intérieur, Peter Dutton, a mis en garde contre les terroristes qui exploitent les cryptomonnaies pour “financer leurs missions meurtrières”.


Utiliser l’anonymat offert par les cryptos

Il a déclaré que l’anonymat des cryptomonnaies permettait aux extrémistes d’éviter tout contrôle et que l’utilisation accrue des monnaies numériques, des cartes à valeur stockée, des systèmes de paiement en ligne et des plates-formes de crowdfunding pouvait fournir de nouveaux moyens de financer le terrorisme.

M. Dutton, qui dirige le ministère de l’Intérieur, responsable de l’immigration, du contrôle des frontières, de la sécurité intérieure et de l’application de la loi, a également indiqué que les pays du monde entier devaient rester en tête des mesures de financement modernes et avoir recours à l’expertise des gouvernements étrangers.

Le ministre s’est également penché sur les organismes de bienfaisance et les organismes sans but lucratif, affirmant qu’ils étaient devenus des canaux populaires de financement du terrorisme et que, souvent, ces organismes ne sont même pas conscients qu’ils sont manipulés à cette fin.

Dutton a récemment fait l’objet de critiques dans son pays d’origine, après avoir affirmé que des militants pour le climat devraient payer le coût de la réponse de la police aux manifestations.

Une nouvelle cible dans la lutte contre le terrorisme

En septembre, lors de la 19e Conférence internationale annuelle sur la lutte contre le terrorisme, le sous-secrétaire au Trésor des États-Unis, Sigal Mandelker, a déclaré que les crypto pourraient devenir ” la prochaine frontière” dans la guerre au terrorisme.

Selon elle, “les organisations terroristes, leurs partisans et leurs sympathisants sont constamment à la recherche de nouvelles façons de lever et de transférer des fonds sans que les forces de l’ordre ne les détectent ou ne les suivent. Bien que la plupart des groupes terroristes se basent principalement sur le système financier traditionnel et les espèces pour transférer leurs fonds, les cryptomonnaies pourraient devenir la nouvelle frontière si nous ne mettons pas en place des protections solides et appropriées”.

Plus tôt en juin, le gouverneur de la banque centrale des Philippines, Benjamin Diokno, avait également émis des mises en garde similaires contre l’utilisation potentielle des cryptos pour le financement du terrorisme. Il a insisté sur le fait que la Bangko Sentral ng Pilipinas (BSP) continuerait à surveiller étroitement leur utilisation dans le pays.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Depuis le début de l’année 2017, BSP exige que les plateformes d’échange cryptographiques nationales s’enregistrent en tant que sociétés de transfert et d’envoi de fonds et mettent en place des mesures de protection spécifiques couvrant la lutte contre le blanchiment d’argent, la gestion des risques et la protection des consommateurs.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
NFT

Une œuvre NFT regroupant 100 artistes vendue en quelques minutes

La blockchain supprimerait la friction dans les transactions, mais les novices sont confrontés à des frictions lorsqu’ils souhaitent lancer un projet blockchain. 100 NFTs, 100 artistes, une idée : la collaboration pour permettre à des artistes de franchir des obstacles…
Distributeur Bitcoin (ATM)

Les trafiquants de drogues ont davantage utilisé les guichets automatiques Bitcoin pour faciliter les transferts illicites en 2020

Elles finiront par défendre l’idée selon laquelle Satoshi Nakamoto travaillait pour les cartels. Les autorités US publient un énième rapport salissant l’image de Bitcoin (BTC) et des cryptos en général.  Les baleines BTC sont des trafiquants  Selon la DEA, les…
tweet nft

Jack Dorsey vend aux enchères un NFT du tout premier tweet

Inoubliable première fois : un 1er tweet pour Jack Dorsey, une 1ère publication du côté de Zuck. Le fondateur de Twitter met en avant une enchère sur Valuables concernant un NFT de son 1er tweet. On est déjà dans les…

Friedrich Hayek : le théoricien de la concurrence monétaire et des cryptomonnaies ?

Dans les années 1970, l’économiste Friedrich Hayek (1899-1992) a développé le concept de concurrence monétaire. Seulement 16 ans après sa mort, le Bitcoin voyait le jour et avec lui, une révolution monétaire au succès mondial. L’idée de Friedrich Hayek était…
justice

BitMEX : Arthur Hayes et Ben Delo négocient leur reddition

La cryptosphère créera-t-elle vraiment un nouveau système monétaire et financier, où est-elle obligée dans les faits de satisfaire les exigences des tenants actuels du pouvoir ? Les cadres de BitMEX négocient leur reddition auprès de la justice américaine.  Un exchange…