Envoyer et recevoir du Bitcoin (BTC) par email, la prochaine révolution ?

Coinbase travaille à la possibilité d'envoyer du Bitcoin par email sans frais
  • le PDG de Coinbase a déposé un brevet concernant un process de paiement en Bitcoin (BTC) par le simple envoi d’un email
  • Déposé dès 2015, le brevet vient d’être accordé
  • Conviviale et rapide, cette technique ferait tomber les frais de transactions à 0, à certaines conditions
  • Si tout le monde n’est pas convaincu, Coinbase confirme par cette ambition vouloir faire tomber les barrières à l’adoption

Simple comme un email

C’est une des barrières à l’adoption les mieux connues : comment rendre une technologie aussi révolutionnaire que complexe, accessible au plus grand nombre, sans avoir besoin du moindre pré-requis ?


Cette règle universelle, Bitcoin l’incarne parfaitement : wallet, clefs privé/publique, hash, minage, blockchain…un jargon dont Monsieur et Madame Tout le monde n’a ni le temps, ni l’envie de découvrir les subtilités sémantiques, encore moins d’en assimiler les détail.

L’équation est donc basique : l’adoption de masse ne sera pas permise par une quelconque entrée des institutionnels, ou la démocratisation par les Monnaies Digitales de Banques Centrales, mais bien par une ergonomie et une « expérience client » optimale dans l’utilisation de Bitcoin.

Ainsi, le Bitcoin pourra peut-être atteindre son plein potentiel : lorqu’il sera aussi simple à envoyer et recevoir qu’un simple email. Ca tombe bien, c’est précisément sur cette idée que le CEO de Coinbase est en train de travailler !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

L’email, le futur mandat cash ?

Le CEO de Coinbase, Brian Amstrong obtenu la validation il y a quelque jours par les services de certification US, d’un brevet supposé rendre très littéralement l’envoi de Bitcoin aussi simple et intuitive que de rédiger et envoyer un email.

Si la bonne nouvelle vient de tomber, on notera que la demande initiale date de…2015 ! Difficile de savoir pour l’heure ce qui a pu justifier une étude de prés de 4 ans, mais le sujet semble occuper l’esprit du patron de Coinbase depuis fort longtemps. Quand à l’ambition de Amstrong, l’intéressé la résume simplement :

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.
“L’email, c’est l’avenir”

« La vision de Coinbase est d’offrir plus de liberté économique pour chaque personne et entreprise dans le monde au cours des 10 prochaines années. »

En d’autre termes, la décennie 2020 doit devenir celle de l’adoption de masse de Bitcoin et de la crypto-économie, et Coinbase compte bien jouer un rôle majeur dans cette révolution financière.

Des transactions réellement sans frais ?

Alors même que Coinbase a récupéré plus de 2 milliards de dollars de frais de transactions depuis sa fondation, la bourse ne facturera pas de frais d’utilisation pour l’utilisation de cette toute nouvelle architecture de paiement. Selon le brevet, les frais de fonctionnement seront pris en charge par l’exchange crypto lui-même. Les transactions vers des adresses de portefeuilles externes semblent envisageables, mais pourraient en revanche, ne pas être gratuites.

Le brevet déposé par Brian Amstrong, outre la mécanique de transaction en elle-même, prévoit ainsi que Coinbase ne touchera pas de commissions sur les transactions, qui ne seront pas non plus assorties des traditionnel frais de minage de la blockchain Bitcoin.

Au rang des contreparties, un délai de 48h est évoqué dans le cadre des transactions par mail, sans grandes précisions. Ce délai rapprocherait plus la transaction BTC du train de sénateur des échanges bancaires classiques que de la quasi-instantanéité qui caractérise la technologie blockchain. Une illustration supplémentaire des nécessaires compromissions qu’une adoption globale impliquera forcément.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

La stratégie de Coinbase est claire : l’exchange est prêt à renoncer aux frais pourtant très lucratifs produits par les millions de transactions exécutées sur la plateforme. La contrepartie semble en valoir la chandelle : devenir l’entreprise crypto incontournable de la prochaine décennie en proposant les outils les plus simples, sécurisés et performants qui feront rentrer Bitcoin dans le quotidien.

minage bitcoin chaleur

Des Bitcoiners se chauffent… en minant !

Du minage pour chauffer non seulement ses wallets Bitcoin (BTC) mais également son poulailler ou encore sa serre. Les mineurs font « chauffer » leur matière grise pour trouver des utilisations « créatives » de leurs supercalculateurs. Ça chauffe pour Bitcoin ! Durant l’hiver, des…
bitcoin bulle actions technologiques

Le trading de Bitcoin (BTC) dépasse celui des valeurs technologiques

Que vaut réellement une étude sur Bitcoin (BTC) menée par une banque ou par des institutions habituées à « fricoter » avec la finance traditionnelle et les fiats ? Certains investisseurs continuent d’espérer un krach de Bitcoin, un BTC qui ne serait plus…
bitcoin analyse

Bitcoin (BTC) le 25 janvier 2021 – Des Bitcoins pour Rothschild

Bitcoin (BTC) a réattaqué sans succès les 35 000 USD aujourd’hui, 25 janvier 2021. On revient sur certains fondamentaux qui plaident en faveur ou en défaveur d’une poursuite du rallye haussier de Bitcoin sur le long terme. Le cours du Bitcoin…
bitcoin blockchain scale

Bitcoin (BTC) peut scale onchain pour devenir une réserve de valeur

Après tout, les doublons espagnols étaient en or. Bitcoin (BTC) est peut-être en train de devenir une réserve de valeur, mais les stablecoins convainquent plus en tant que monnaie numérique qu’un BTC pénalisé par les faiblesses structurelles de son réseau…
Contrats à terme Bitcoin

Bitcoin (BTC) le 23 janvier 2021 – Le rallye s’affaiblit ?

S’achemine-t-on vers la fin du rallye haussier ? Bitcoin (BTC) n’arrive pas à renouer avec les 35 000 USD après son recul jusqu’en dessous des 29 000 USD. Les institutionnels ont toujours répondu présents pour  acheter les creux mais, jusqu’à quand ? Le cours…