La FED annonce officiellement vouloir neutraliser la Dette par l’Inflation

La Banque Centrale US (FED) vient de se japoniser en annonçant qu’elle imprimera jusqu’à ce que l’inflation dépasse les 2 %. Le FOMC (Federal Open Merket Committee), l’organe décisionnel de la FED, a fait siennes les déclarations de Jerome Powell à Jackson Hole début septembre. Le Bitcoin ne pouvait pas rêver mieux…

Pub

Inflation

Comme annoncé à Jackson Hole, la FED « va viser une inflation modérément supérieure à 2 % pour un certain temps en vue d’atteindre une moyenne de 2 % par an sur le long terme »… Les membres du FOMC prévoient de laisser le taux d’intérêt proche de 0 % au moins jusqu’à la fin de l’année 2023.

2023… Vous pouvez être en réalité certain que le taux ne remontera jamais. Il suffit de regarder ce que fait la Banque Centrale japonaise pour entrevoir le futur des politiques monétaires américaine et européenne. Une hausse des taux se traduirait automatiquement par une récession massive et in fine une explosion du Ponzi (la dette). Le Japon, avec une dette avoisinant les 250 % du PIB, est condamné à maintenir le loyer de l’argent au plancher sous peine de voir le service de la dette augmenter et assécher l’économie.

Voici l’évolution des taux des principales Banques Centrales depuis deux décennies, en sachant que le taux de la Banque du Japon est à 0 % depuis 1998…

taux directeurs fed bce boj boe

Il n’y a pas d’échappatoire dans un système de création monétaire basé sur l’endettement : le taux d’intérêt doit diminuer parallèlement à l’augmentation de la dette. 78 banques centrales ont abaissé leur taux d’intérêt cette année dont une trentaine cette semaine.

Je ne pense pas que nous ayons atteint une limite quant à l’ampleur de la réduction des taux d’intérêt“, a déclaré le gouverneur de la BOJ, Haruhiko Kuroda en début d’année. C’est cela le futur de la politique monétaire de la FED et non pas une remontée des taux en 2023…

Pub

Voyez la Jyske Bank qui prête désormais au taux négatif de 0.50 %… La banque danoise paie donc ses clients pour qu’ils empruntent. Ce qui est une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat mais qui montre aussi que le système arrive dans ses derniers retranchements.

Déficit budgétaire

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré que les Américains en difficulté, les petites entreprises et les gouvernements locaux pourraient avoir besoin d’un soutien supplémentaire du Congrès. Dit autrement, la FED créera autant d’argent que nécessaire pour alimenter le déficit budgétaire US en vue de créer de la croissance.

Le déficit budgétaire US a atteint 3000 milliards de dollars en 2020. En d’autres termes, les États-Unis ont imprimé l’équivalent du PIB français… Des milliers de milliards qui ne reposent sur rien de tangible. Ah si, il y a bien le pétrodollar… La monnaie américaine continue de valoir quelque chose pour la simple raison que le pétrole se vend toujours quasiment exclusivement dans cette monnaie de singe

deficit budgetaire des Etat-Unis
Source : US Treasury

Mais malgré ce privilège exorbitant, le billet vert ne cesse de couler sur le forex et il est très probable que la tendance s’accélère une fois que le Congrès US aura autorisé le deuxième chèque de 1200 $ pour chaque américain ainsi que l’extension des allocations chômage d’urgence.

Les banquiers américains savent que leur système d’esclavage monétaire par la dette doit désormais entrer dans une nouvelle phase : effacer la dette avec de l’inflation (provenant elle-même de la planche à billets). Enfin, « effacer ». Non, simplement diminuer son poids car la dette est la garante de leur pouvoir…

Pub

Le contexte n’a jamais été aussi propice au Bitcoin et sa masse monétaire fixe. Personne ne peut décider d’imprimer des milliers de milliards de Bitcoins… Nous sommes au devant d’une accélération de l’inflation officiellement orchestrée par la FED. La baisse des taux réels va dévorer votre épargne. Il devient crucial de se protéger en créant son bas de laine en Bitcoin.

taux reel vs gold
bitcoin bulle actions technologiques

Le trading de Bitcoin (BTC) dépasse celui des valeurs technologiques

Que vaut réellement une étude sur Bitcoin (BTC) menée par une banque ou par des institutions habituées à « fricoter » avec la finance traditionnelle et les fiats ? Certains investisseurs continuent d’espérer un krach de Bitcoin, un BTC qui ne serait plus…
bitcoin analyse

Bitcoin (BTC) le 25 janvier 2021 – Des Bitcoins pour Rothschild

Bitcoin (BTC) a réattaqué sans succès les 35 000 USD aujourd’hui, 25 janvier 2021. On revient sur certains fondamentaux qui plaident en faveur ou en défaveur d’une poursuite du rallye haussier de Bitcoin sur le long terme. Le cours du Bitcoin…
bitcoin blockchain scale

Bitcoin (BTC) peut scale onchain pour devenir une réserve de valeur

Après tout, les doublons espagnols étaient en or. Bitcoin (BTC) est peut-être en train de devenir une réserve de valeur, mais les stablecoins convainquent plus en tant que monnaie numérique qu’un BTC pénalisé par les faiblesses structurelles de son réseau…

Comment les banques centrales font-elles “tourner la planche à billets” (2) ?

Voici la deuxième partie de notre papier levant le voile sur l'arnaque de la création monétaire à partir de dette et d'intérêts. Avant de commencer cet article, assurez-vous d'avoir bien lu la première partie. Monnaie de banque centrale et monnaie…
Contrats à terme Bitcoin

Bitcoin (BTC) le 23 janvier 2021 – Le rallye s’affaiblit ?

S’achemine-t-on vers la fin du rallye haussier ? Bitcoin (BTC) n’arrive pas à renouer avec les 35 000 USD après son recul jusqu’en dessous des 29 000 USD. Les institutionnels ont toujours répondu présents pour  acheter les creux mais, jusqu’à quand ? Le cours…