L’Afrique voit beaucoup de potentiel en la Blockchain

Abstract Bitcoins Symbols Block chain on Blurred Background

Longtemps absente des actualités les plus marquantes liées à l’utilisation des cryptomonnaies, l’Afrique participe lentement à cette révolution. Elle pourrait d’ailleurs devenir un centre d’intérêt pour les spécialistes du secteur d’ici quelques années. Le continent s’apprête en effet à recourir beaucoup plus activement aux applications de la blockchain pour accélérer son développement. Plusieurs domaines ont ainsi été ciblés sur place pour enfin exploiter le potentiel de la blockchain Afrique


Une pléthore de cas d’utilisation comme l’identité numérique ou le registre foncier

Les entrepreneurs africains ne cessent de confirmer l’idée qu’une révolution menée par la blockchain serait déjà en marche sur le continent. Cofondateur de FlexID, une solution d’identité numérique basée sur la blockchain et fonctionnant avec le protocole Algorand, Victor Mapunga en est d’ailleurs témoin au quotidien. « Il reste encore beaucoup de travail à faire, jusqu’à présent les exchanges P2P et les crypto-exchanges centralisées ont été la saveur prédominante », a-t-il déclaré. L’entrepreneur zimbabwéen fait ainsi savoir qu’une multitude de cas d’utilisation de la blockchain outre celle liée aux cryptomonnaies étaient à l’étude.

Ces propos sont d’ailleurs confirmés par Michelle Chivunga, PDG et fondatrice du groupe Global Policy House officiant dans les solutions de blockchain et de l’économie numérique. « Des pays d’Afrique, dont le Ghana, envisagent d’utiliser la blockchain pour le registre foncier et de nombreux pays pour l’identité numérique, la provenance dans les chaînes d’approvisionnement, les soins de santé et le financement. Le commerce électronique et les technologies financières sont les principaux moteurs de l’économie numérique en Afrique. Je vois cela se développer et ouvrir la voie à davantage d’activités liées à la blockchain » a-t-elle avoué.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Une amélioration des paiements transfrontaliers

Cofondateur de la société Adhara, une boite de gestion décentralisée des liquidités et des paiements internationaux, Peter Munnings a quant à lui souligné l’impact de la blockchain dans l’économie africaine. « Dans toute l’Afrique, le règlement est lent et compliqué en raison du manque de liquidités. Passer par exemple des shillings kenyans aux shillings tanzaniens via l’USD va toujours être lent et compliqué » a-t-il d’abord fait remarquer. Il expliquera ensuite que le potentiel d’amélioration des règlements transfrontalier par des solutions de blockchain finira par s’imposer comme l’alternative à suivre.

De son côté, Mme Chivunga pense également que la blockchain pourrait avoir un rôle majeur à jouer dans le sillage de l’établissement de la ZLECA (zone de libre-échange continentale africaine).  Elle permettrait ainsi de garantir une grande transparence, une meilleure visibilité et l’intégration de toutes les chaînes d’approvisionnement. Pour finir, elle espère que l’utilisation de la blockchain contribuera à réduire les inégalités de richesse sur le continent et faciliter l’accès à des financements aux PME locales.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Malgré l’existence d’une volonté locale de faire de la blockchain un levier de développement, il existe encore des obstacles préalables à franchir. Il s’agit notamment de la faible connectivité numérique et l’absence d’infrastructure appropriées à l’utilisation de cette technologie sur le continent.

bitcoin ours baisse

Bitcoin (BTC) le 26 janvier 2021 – Avantage aux ours ?

Bitcoin (BTC) a fait une incursion en-dessous des 31 000 USD aujourd’hui, 26 janvier 2021. Ni les taureaux, ni les ours – malgré l’existence d’une forte pression à la vente - n’arrivent finalement à vraiment imposer leur jeu sur le court…
DeFi assurance

Une assurance pour les utilisateurs de la DeFi

La sécurisation de la DeFi passerait par la solidarité de ses membres qui se couvriraient mutuellement – moyennant une prime bien évidemment – afin de constituer une assurance contre les pertes de fonds. La DeFi veut développer son capital confiance…
minage bitcoin chaleur

Des Bitcoiners se chauffent… en minant !

Du minage pour chauffer non seulement ses wallets Bitcoin (BTC) mais également son poulailler ou encore sa serre. Les mineurs font « chauffer » leur matière grise pour trouver des utilisations « créatives » de leurs supercalculateurs. Ça chauffe pour Bitcoin ! Durant l’hiver, des…
This was captured well waiting for the doctor who was busy at the time

Chapitre 0 : Introduction et fondamentaux des enjeux de la donnée en médecine et du soin à l’aube de 2021

La santé n'a, depuis très longtemps, jamais été autant au cœur des discussions médiatiques et sociétales. L’épidémie que nous connaissons désormais tous, a littéralement bouleversé le fonctionnement du monde entier, que cela soit sur le plan économique mais également en…

Chapitre 0 bis : La décentralisation & la blockchain

Blockchain. Ce mot vous est peut-être familier. Il vous l’est même très probablement si vous avez démarré la lecture de cette tribune. Pour les néophytes et autres étrangers de la notion, nous allons définir ensemble les concepts fondamentaux associés à…