“Le cash survivra, Bitcoin est trop fluctuant” (Deutsche Bank)

Dans un rapport très détaillé, la Deutsche Bank, vénérable institution bancaire en dépit de ses déboires récents, revient sur le Bitcoin, l’argent cash et la crypto-économie naissante.


Si la banque teutonne concède le potentiel de bouleversement qu’implique l’essor des cryptomonnaies, elle demeure convaincue que la monnaie fiat ne court pas de risques existentiels. L’établissement prévient en revanche que nous pourrions assister à une disparition rapide des cartes plastiques, ringardisées par des moyens de paiements du quotidien plus performant et ultra-rapide.

Deutsche Bank, au rapport !

Alors bien sûr, on pourrait lever un sourcil moqueur à la lecture d’un rapport émanant de la Deusche Bank évoquant l’avenir de la monnaie électronique dans un rapport récent et ses prédictions sur l’argent fiat : « Argent liquide, le dinosaure survivra…pour l’instant ».

Ce rapport m’est fort sympathique. Allez savoir pourquoi

En effet, difficile de qualifier l’institution financière allemande de particulièrement visionnaire, au regard de la période qu’elle traverse actuellement : 5 ans de pertes successives, dont près de 6 milliards d’euros en 2019, 18 000 licenciements et une action qui passe de 80 à 9 dollars, perdant près de 90% de sa valeur.

C’est bien simple l’action Deutsche Bank on dirait une crypto…mais trêve de mauvais esprit, la Banque allemande se tourne vers l’avenir et nous fait donc part de ses prévisions.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Monnaie cash vs Bitcoin : balle au centre selon la Deutsche Bank

Parmi les enseignements de ce rapport, on retiendra que la DB souligne qu’il existe un mouvement global visant à la disparition du cash. Et ce mouvement n’a rien à voir avec la crypto mais est plutôt la résultante d’une volonté des Etats et des institutions financières de limiter l’argent liquide, par essence anonyme et difficile à contrôler, au profit de solutions électroniques.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Problème, le rapport indique également à quel point la population apprécie l’argent liquide, précisément pour ces qualités intrinsèques.

Ironiquement, c’est également en Allemagne que les banques se confrontent en ce moment même à un problème logistique étonnant : rebutés par les rendements négatifs des placements traditionnels, les possédants allemands stockent de grandes quantités de liquide dans les coffres de Banques…qui commencent à manquer de place !

Quoi qu’il en soit, la DB décrit un monde qui sera progressivement débarrassé de tout numéraire, remplacé par des solutions de paiements électroniques ultra-rapides. Et dans cette évolution irrepressible, qui mieux que la monnaie crypto pour faire le job ?

L’évolution darwinienne des moyens de paiements

Au rang des évolutions probables, la DB s’attend par ailleurs à une disparition des cartes plastiques, déjà obsolètes dans de nombreux points du globe, notamment en Asie, au profit des paiement via smarphone.

Et Bitcoin dans tout ça ? Et bien selon le rapport, sa volatilité le disqualifierait pour qu’il constitue une valeur refuge, et encore moins un moyen de paiements. Autrement dit, si le cash disparaît, ce ne sera pas une conséquence d’un essor éventuel de Bitcoin, dont la DB ne sous-estime pas pour autant le potentiel. La banque en profite d’ailleurs pour signaler que grâce aux démarche de Bakkt ou du CME, le BTC n’a jamais été aussi accessible aux professionnels et aux institutionnels.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Un grand classique de l’époque où si les institutions admettent la valeur des innovations blockchain, hors de question pour autant de reconnaître celle de Bitcoin…Allez jeter un œil à cet article pour savoir ce qu’on en pense à TheCoinTribune.

Janet Yellen crypto monnaies

Janet Yellen révèle ses plans pour le Bitcoin (BTC)

Depuis l’annonce de l’arrivée de l’administration Biden, l’espace cryptographique attendait avec impatience de connaitre la nouvelle direction à suivre en matière de cryptomonnaie. On en sait désormais un peu plus avec la nomination de Janet Yellen au poste de secrétaire…
Please credit www.quotecatalog.com with an active link.

Christine Lagarde et la BCE ne veulent pas que vous achetiez du Bitcoin, et c’est pourquoi vous devez en acheter

Si vous souhaitez réellement comprendre une technologie disruptive, vous ne devez pas demander leur avis à ceux qui sont disruptés. Pour bien comprendre ce qu'est le Bitcoin, vous ne devez donc pas perdre votre temps à demander un avis à…
guggenheim bitcoin

Bitcoin (BTC) à 400 000$ ? Possible selon le CIO de Guggenheim

Scott Minerd de Guggenheim Partners veut-il doper artificiellement le prix du Bitcoin (BTC) sur le long terme,  en situant le BTC au niveau des 400 000 USD, alors qu'il peine pour le moment à renouer avec les 40 000 USD ?…
Bitcoin (BTC) le 30 octobre 2020

Bitcoin (BTC) le 22 janvier 2021 – Merci MicroStrategy !

Bitcoin (BTC) est descendu jusqu’aux 29 000 USD, avant une forte reprise le ramenant au-dessus des 33 000 USD. MicroStrategy a réussi à limiter la casse avec un énième achat massif de BTC. Les 23 000 USD ne sont pas loin. Le cours…
mot de passe perdu

L’ancien directeur technique de Ripple aurait perdu plus de 220 millions de $ en Bitcoin (BTC)

Certains regrets sont plus amers que d’autres : il vaut mieux ne pas avoir eu l’intelligence d’acheter des Bitcoins (BTC) lorsqu’ils valaient moins de 1 USD, que d’en avoir acheté et de ne plus pouvoir y accéder faute de clefs privées.…