Le CEO de Circle espère que les besoins uniques du Libra vont déclencher une réglementation positive

Circle-CEO-reglementation-blockchain

Jeremy Allaire, cofondateur et PDG de la société de paiement Circle a déclaré que le Libra fonctionnera selon un système d’autorisation en boucle fermée qui a ses propres exigences en matière de réglementation.


Au cours de l’entrevue, M. Allaire a souligné qu’il existe différentes implémentations distinctes des stablecoins dans leur approche réglementaire. Il m’a expliqué :

« Il y a une différence essentielle entre les stablecoins qui fonctionnent avec des systèmes de permission en boucle fermée – c’est ainsi que le Libra est proposé aujourd’hui, du moins dans sa version initiale – et les stablecoins qui peuvent fonctionner sur l’Internet public. »

Allaire a également précisé que cette dernière est l’approche d’USDCoin (USDC), le stablecoin émis conjointement par Circle et le site américain d’échange de cryptos Coinbase. Il a également indiqué qu’il espère que le Libra déclenchera le développement de politiques nationales concernant les biens numériques :

“Vous savez, nous sommes d’avis que la cryptographie et la blockchain représentent en quelque sorte le tissu de l’économie du XXIe siècle, et qu’il est possible de mettre en place une politique qui nous permette de prospérer à grande échelle de la même façon que l’Internet a prospéré du milieu à la fin des années 1990. La politique était vraiment essentielle pour permettre cet essor.”

Comme l’a signalé Cointelegraph en mai, M. Allaire a déjà souligné que le monde de la crypto a besoin de certitude réglementaire et que la définition actuelle de la crypto-monnaie est trop large.

Allaire a également déclaré lors de l’interview qu’il s’attend à l’adoption massive de réserves de valeurs numériques non souveraines comme le bitcoin (BTC) mais qu’il prévoit également une croissance à venir dans l’adoption de stablecoins.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

M. Allaire a aussi récemment débattu avec Kevin O’Leary qui a déclaré que les crypto-monnaies posent de sérieux problèmes de conformité au secteur des services financiers.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
enjin labs group

Enjin et LABS Group veulent rendre l’immobilier accessible grâce aux NFTs

Connu pour avoir développé l’ERC-1155 mais surtout un multivers autour du jeu vidéo, Enjin vient de conclure un partenariat avec une startup portée sur le crowdfunding de parts d’immobilier : LABS Group. Un pas de plus pour prouver que les…

MicroStrategy, Hong Kong, Thaïlande et hacks : l’actu crypto à 360°

Quoi de mieux pour bien commencer la semaine qu'un petit récapitulatif des news les plus importantes liées à la crypto, un bon café avec peut-être ? Le recrutement bat son plein... La société américaine MicroStrategy, spécialisée dans les logiciels en…

Félicitations aux bacheliers de Binance !

À la fin de l’année 2020, Binance avait eu l’idée de vous proposer de passer, en partenariat avec la solution de certification blockchain BCdiploma, un examen, pour tester vos connaissances Blockchain suite de leur Webimarathon. Bonne nouvelle : les résultats sont…
Blockchain Africa Conference

La Blockchain Africa Conference vous attends en Mars

Organisée par Bitcoin Events, la Blockchain Africa Conference est sans doute l'évènement phare de l'écosystème crypto Africain. Habituellement tenue chaque année en Afrique du Sud, il n'y aura aucune rencontre physique pour cette septième édition. Elle aura lieu du 18…
Collaboration entre Lunu et Laurent Grasso

La solution de paiement LUNU lance une initiative unique entre art et blockchain !

Lunu lance une initiative unique entre science, art et blockchain avec l'artiste français Laurent Grasso. On vous explique tout ça en détail