L’exchange Gemini brûle 20% de ses stablecoins GUSD

L'exchange Gemini a détruit 20% de son offre totale de GUSD

Depuis le 3 décembre, l’échange de cryptoactifs Gemini a officiellement brûlé le cinquième de son stock total de stablecoins en dollars Gemini (GUSD). Cela représente 1 035 020  GUSD brûlés en une seule opération.


Le dollar des jumeaux menacé de disparition ?

Le compte Twitter Whales Alert, consacré au suivi des transactions importantes de devises cryptographiques a rapporté qu’en une seule transaction, 20% de la quantité totale de stablecoins en dollars Gemini (GUSD) ont été brûlés à la date du 3 décembre.

Cela équivaut à 1 035 020 de GUSD, limitant ainsi l’offre restante à 4,1 millions de GUSD.

Depuis le lancement du dollar Gemini des jumeaux Winklevoss en septembre de l’année dernière, la performance globale du jeton a été très médiocre. Une approbation avait été accordée au jeton par le Département des services financiers new-yorkais. Il a également été approuvé par le dollar américain, sous réserve des limitations applicables, pour être  « détenu dans une banque située aux États-Unis et éligible à l’assurance-dépôts FDIC pass-through ».

Résultat de recherche d'images pour "Winklevoss""
Il brûlent des GUSD comme les calories

Malheureusement, bien que les obstacles règlementaires aient été supprimés, cela n’a pas suffi à garantir le succès du stablecoin. D’après les données historiques de CoinMarketCap, le volume des transactions de Gemini au 3 décembre était estimé à 3,3 millions de dollars. Cela représente une baisse par rapport au pic de plus de 249,4 millions de dollars de volume estimé à la date du 20 février 2019.

Les stablecoins de plus en plus critiqués

Dans un tweet, Franck Chaparro, rédacteur en chef du média The Block, a affirmé que la destruction d’une aussi grande partie de l’offre globale du jeton de Gemini a été très remarquée. Il poursuit en affirmant que « GUSD est l’un des plus gros échecs de la cryptographie en 2019 ».

Cette situation a mis en évidence l’inquiétude que suscitent les Stablecoins pour les régulateurs financiers du monde entier. Comme indiqué plus tôt dans la journée par Cointelegraph, le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a ainsi fait une déclaration à ce propos. Il estime que tant que les défis et les risques règlementaires et  juridiques n’auraient pas trouvé une solution pérenne, les opérations des stablecoins à travers le monde ne devraient pas démarrer.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

L’avenir de Gemini serait-il remis en cause ?

Blockchain Africa Conference

La Blockchain Africa Conference vous attends en Mars

Organisée par Bitcoin Events, la Blockchain Africa Conference est sans doute l'évènement phare de l'écosystème crypto Africain. Habituellement tenue chaque année en Afrique du Sud, il n'y aura aucune rencontre physique pour cette septième édition. Elle aura lieu du 18…
Collaboration entre Lunu et Laurent Grasso

La solution de paiement LUNU lance une initiative unique entre art et blockchain !

Lunu lance une initiative unique entre science, art et blockchain avec l'artiste français Laurent Grasso. On vous explique tout ça en détail
labyrinthe crypto

La règlementation française crypto, de l’espoir à la désillusion

Il fut un temps où la France était avant-gardiste en terme de législation des crypto-monnaies.
Illustration Akon City

Les promesses d’Akon City, la « ville du futur »

Akon City. Tout le monde (ou presque) en a entendu parler ces dernières années. Pour les nouveaux, il s’agit du projet d’une ville « futuriste ». Il est prévu qu’elle soit construite dès 2021 par la star américaine Alioune Badara Thiam (plus…
Image d'illustration

Tanzanie: un livre sur la blockchain en swahili

Sandra Chogo, une de femmes omniprésentes dans la cryptosphère Tanzanienne a récemment publié un livre sur la blockchain. Son titre : "Jihelimishe Kuhusu Blockchain" (Apprennez la blockchain en français). Le bouquet est une première publication sur Bitcoin (BTC) en langue…