Libra sur le point de perdre des investisseurs majeurs

D’après le Wall Street Journal, Visa et Mastercard repenseraient leur participation à Libra, le projet de développement d’une cryptomonnaie par le géant californien Facebook.


Suite aux commentaires négatifs de la part de nombreux gouvernements, il semblerait que les partenaires repensent leur engagement pour un projet qui semble être légalement difficile à continuer.

La Banque Centrale Européenne a annoncé que Libra pourrait déstabiliser l’euro, Bruno Le Maire, le ministre français de l’économie a annoncé que le projet devrait halter son développement sur le territoire européen, le Congrès américain a lui même proposé une halte temporaire du développement de Libra tant que certaines questions légales ne sont pas adressées.

David Marcus, le responsable Blockchain chez Facebook et le co-fondateur de Libra a lui même pris la parole sur Twitter :

Un changement d’une telle magnitude est difficile et nécessite du courage. Ce sera un long chemin. Pour que Libra réussisse, nous avons besoins de membres engagés. Même si je n’ai pas connaissance de partenaires qui planifient de ne pas supporter Libra, leur engagement est plus important à notre mission que quoi que ce soit d’autre.

@davidmarcus

Un meeting avec les membres de l’Association Libra est prévu jeudi à Washington pour discuter du futur possible de cette cryptomonnaie centralisée. En effet, il semble que le futur légal de Libra soit très difficile que ce soit en Europe, aux Etats-Unis ou en Chine.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Pour l’instant, seule l’instance régulatrice suisse FINMA semble bien vouloir coopérer avec Libra. Le futur de cette cryptomonnaie pourrait bien résider en Suisse si le reste du monde continue à refuser toute coopération.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Pourquoi l’or est-il encore aujourd’hui l’un des grands piliers de nos sociétés ?

Si l'or est connu pour sa valeur refuge, il constitue aussi un puissant outil politique : zoom sur les épisodes marquants
Cobalt mining DRC

IBM utilise une blockchain pour tracer le cobalt Congolais

Un smartphone, un ordinateur portable ou une voiture électrique sont des objets qui visent à faciliter notre vie quotidienne et certains ne peuvent s’en passer. Les petites mains qui nous permettent d’avoir ces innovations sont parfois des enfants qui travaillent…
Euro digital CBDC

La banque de France franchit un autre pas vers l’Euro digital

La Banque de France vient de réaliser sa première transaction en monnaie numérique. La nouvelle est tombée le 19 janvier 2021 ; elle fait suite à une collaboration entre la banque centrale et la blockchain SETL. Une Banque de France…
Contrats à terme Bitcoin

Bitcoin (BTC) le 23 janvier 2021 – Le rallye s’affaiblit ?

S’achemine-t-on vers la fin du rallye haussier ? Bitcoin (BTC) n’arrive pas à renouer avec les 35 000 USD après son recul jusqu’en dessous des 29 000 USD. Les institutionnels ont toujours répondu présents pour  acheter les creux mais, jusqu’à quand ? Le cours…
utilite art nft

De l’utilité des Non-Fungible Tokens pour les oeuvres d’art

Suite à la vente record d’un Non-Fungible Token de l’un des co-créateur de Rick & Morty, la question de la valeur d’une œuvre est mélangée à celle des NFT. A quoi sert concrètement un NFT dans le secteur artistique et…