Pour les mineurs de BitcoinSV (BSV), les motivations ne sont pas uniquement économiques

Les motivations des mineurs de BSV, pas économiques

Une récente publication de Binance révèle que les mineurs de Bitcoin SV (BSV) n’auraient pas de motivations réellement économiques dans leurs activités de minage, au regard des pertes massives qu’ils ont subies.


Le BSV moins rentable

Un rapport publié le 18 décembre par Binance, l’un des échanges de cryptomonnaie les plus importants révèle un fait : la motivation des mineurs de Bitcoin SV (BSV) ne serait pas économique. Binance Research, la branche de recherches de Binance, a essayé de faire une estimation de la rentabilité minière du Bitcoin SV (BSV), du Bitcoin Cash (BCH) et du Bitcoin (BTC). Les résultats des calculs révélés par le rapport montrent que les mineurs de BSV ont connu d’importantes pertes, ce qui semble permettre de déduire que la recherche du profit n’était pas leur objectif premier.

Le même rapport révèle que sur la période allant de novembre 2018 à août 2019, le BSV avait une rentabilité inférieure à celle du BTC et du BCH. Les chercheurs en ont déduit que « le modèle de récompense lié à la difficulté de minage du Bitcoin SV démontre qu’une partie importante de sa puissance de hachage pourrait ne pas provenir d’acteurs économiques avant août 2019 ».

prices of BTC, BCH, and BSV
Comparatif BTC/BCH/BSV

Un comportement justifié par des avoirs en BSV

Une estimation de la perte subie par les mineurs à cause de l’extraction du Bitcoin SV (BSV) a également été calculée par Binance Research. Le rapport révèle que sur la période de novembre 2018 à décembre 2019, les pertes subies par les mineurs de BSV varient de 12 à 13 millions de dollars.

Pour les chercheurs, il existe une explication logique à ce comportement des mineurs pourtant apparemment irrationnel. Sur les 6 premiers mois de 2019, le minage de BSV ne se faisait probablement pas à perte. Par conséquent, leurs intérêts respectifs, à savoir le nombre de pièces en leur possession, étaient nettement supérieurs aux coûts des opportunités. Ce sont ces droits déjà acquis qui les motiveraient à préserver une bonne partie de leur capital par la sécurisation du réseau BSV.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les investissements en Bitcoin Cash (BCH) seraient également nettement moins rentables que ceux en Bitcoin (BTC). Par conséquent, le coût d’opportunité supporté par les mineurs de BCH s’élève au total à environ 7,7 millions de dollars.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
scam bitcoin

Quelqu’un a envoyé 243000 USD en Bitcoin (BTC) sur le wallet d’un scam “Elon Musk”

Les 2 moyens les plus sûrs pour acquérir du Bitcoin (BTC) : en acheter en P2P ou sur les exchanges, ou en miner. Les scammers continuent de jouer la même mélodie pour attirer leurs victimes. Les moins prudents tombent sous…
prix bitcoin BTC

Bitcoin (BTC) le 4 mars 2021 – Une reprise difficile

Bitcoin (BTC) re-chute en-dessous des 48 000 USD aujourd’hui, 4 mars 2021. Les taureaux ont du mal à reprendre le contrôle des marchés sur le court terme. Ils devront compter sur l’appui des institutionnels pour éviter que mars ne ramène…
bitcoin paiement commerces USA

OLB Group permet à des milliers de commerçants américains d’accepter des paiements en cryptomonnaies

Après le statut de classe d’actifs sur lequel investir pour générer des profits, les cryptomonnaies doivent maintenant atteindre celui de moyen de paiement à plein temps pour confirmer une adoption généralisée. À l’image de PayPal qui a décidé d’inscrire le…
Michael Saylor bitcoin

Michael Saylor affirme que la réglementation des cryptos est le feu vert attendu par les institutionnels

Dura lex sed lex, autant l’accepter même si elle est injuste, et autant positiver même si elle peut tuer toute une industrie prometteuse : le CEO de MicroStrategy, Michael Saylor, pense qu’une réglementation future sur Bitcoin (BTC) devrait encourager les…

Fidelity (3300 milliards) – “Il ne s’agit plus de savoir s’il faut acheter du Bitcoin, mais combien”

Fidelity gère plus de 3300 milliards de dollars, soit un demi BlackRock, ou encore 5 fois Goldman Sachs... Jurrien Timmer, le directeur Macro Global, a publié un papier extrêmement intéressant faisant l'éloge du bitcoin. Pour lui, "il ne s’agit plus…