Que nous dit l’Economie sur le Bitcoin (BTC) ?

Le Bitcoin (et les crypto-monnaies au sens large) ne possède une réelle logique de marché que depuis seulement quelques années, et reste une goutte d’eau dans l’Histoire économique. Il n’en demeure pas moins que sa récente utilité financière pourrait se transformer en utilité économique dans les prochaines dizaines de mois. Un point dans cet article sur ce qui pourrait devenir « la prochaine étape dans l’évolution de la monnaie » (FMI, août 2020).


Le Bitcoin est un marché !…

Une logique de Marché croissante

Bitcoin, Nasdaq et Or (source : tradingview).

Après le pic spéculatif de décembre 2017, le Bitcoin a corrigé jusqu’en 2019. Depuis, cela fait presque 2 ans que nous pouvons réellement noter des logiques de marchés croissantes sur le Bitcoin (volumes plus stables, pics de volatilité moins intenses…). « Financiarisation » où réelle opportunité pour la démocratisation du Bitcoin et des crypto-monnaies, nous assistons à une corrélation de long terme croissante entre les marchés classiques et le Bitcoin.

Nous assistons à une corrélation croissante entre le Bitcoin d’une part et certains marchés, principalement le marché actions (ici Nasdaq sur le graphique) ou encore le marché de l’or. Ils respectent tous trois des logiques de liquidités. Quand les liquidités viennent à manquer, nous observons plutôt des réactions baissières alors qu’une importante injection de liquidités (voir mon article sur la tech à ce sujet), implique une forte hausse des actifs au sens large. Cette forte corrélation montre bien que le Bitcoin s’est inscrit dans le paysage financier à long terme. L’utilité financière est affirmée. La prochaine étape prendra effet quand le marché donnera une réelle définition économique au Bitcoin. Il y aura de fortes chances d’assister à une hausse de la demande, ce qui est graduellement le cas depuis l’éclatement de la bulle spéculative en 2018.

Les risques économiques au cœur des fluctuation de Bitcoin

Le récent pic du Bitcoin s’inscrit ainsi dans une logique économique de stagnation de la masse monétaire, de détente sur la baisse des prix (inversion de tendance), et un retour du risque économique, et de reprise du dollar. Au niveau technique, on notera le support simultané des trois indices que l’on remarque sur le graphique. Il y a un fort risque de correction sur actions dans les 3 à 5 prochains mois, qui pourrait impacter l’or et le Bitcoin dans un premier temps. Cependant, les fortes tensions sur le risque à venir en 2021 pourraient générer une différenciation marquée de certains actifs.

En bref, le Bitcoin est à mis chemin entre l’or et les actions. Trop volatile pour être une valeur refuge absolue, et trop sécuritaire pour susciter l’intérêt d’une action. Il écrit encore son histoire et son évolution à long terme permettra d’établir une définition claire de l’utilité économique de ce qui pourrait être « une nouvelle étape dans l’évolution de la monnaie » (FMI, août 2020).

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Economie de coma et crypto boom ?

Les prochains mois seront déterminants…

La récession économique à laquelle nous sommes confrontés est d’une ampleur inégalée dans l’Histoire de nos économies providentielles. Il y aura des conséquences de long et très long terme au niveau idéologique, politique et social. La question sera de savoir si Bitcoin et les crypto-monnaies s’insèrent dans une logique de différenciation. Autrement dit, si une part croissante de la population aura une utilité à échanger des crypto-monnaies.

Ces dernières décennies ont marqué une nette concentration du pouvoir économique entre les mains des institutions publiques, tendance que l’on retrouve depuis un siècle. Cette centralisation du pouvoir est en directe opposition au principe décentralisé et non institutionnalisé des crypto-monnaies. Le risque monétaire à venir (voir mon article à ce sujet) pourrait ainsi écrire une page déterminante de l’Histoire des crypto-monnaies. Tout dépendra alors de la réaction des gouvernements qui tentent manifestement de réaffirmer leur pouvoir monétaire avec des volontés de régulations.

Une opportunité économique forte

De même, à très long terme, certains pays Occidentaux s’engagent dans un processus de stagnation économique. Cela mettra systématiquement à mal des politiques monétaires et fiscales qui seront confrontées à un dilemme risque/liquidités. Soit Bitcoin et les crypto-monnaies seront discréditées par une plus grande confiance envers les pouvoirs centraux, soit – le plus probable – , le besoin de décentralisation sera croissant.

Bitcoin et les crypto-monnaies ne sont pas apparues pour rien ! Le réajustement des pouvoirs économiques qui va prendre effet dans les prochaines décennies sera probablement la source d’un besoin de confiance que ne pourront plus assurer certains agents. Ce qui en fera profiter de nouvelles gammes d’actifs. C’est déjà en partie le cas aujourd’hui alors que détenir des crypto-monnaies dans son portefeuille semble être devenu la norme ces deux dernières années.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Après la « financiarisation », une véritable dynamique s’installe. Le caractère spéculatif et volatil du Bitcoin risque de devenir de moins en moins important alors que le marché va maintenant mesurer l’ampleur économique d’une telle technologie monétaire sur au moins les deux années à venir. Le Bitcoin entre doucement dans le nerf de la guerre : l’économie !

Fidelity (3300 milliards) – “Il ne s’agit plus de savoir s’il faut acheter du Bitcoin, mais combien”

Fidelity gère plus de 3300 milliards de dollars, soit un demi BlackRock, ou encore 5 fois Goldman Sachs... Jurrien Timmer, le directeur Macro Global, a publié un papier extrêmement intéressant faisant l'éloge du bitcoin. Pour lui, "il ne s’agit plus…
bull run Bitcoin

Ce qu’il faut retenir des bull-runs du Bitcoin (BTC) de 2013 et 2017

Alors que la valeur du Bitcoin (BTC) fait le yoyo, certains observateurs s’inquiètent qu'une tendance baissière s'installe dans les semaines à venir. Les facteurs externes comme le durcissement de la réglementation de l’espace cryptographique prônée par la nouvelle secrétaire au…
prix bitcoin

Bitcoin (BTC) le 3 mars 2021 – Retour en force des taureaux

Bitcoin (BTC) fait une incursion au-dessus des 52 000 USD aujourd’hui, 3 mars 2021. La récente correction majeure du BTC semble désormais être derrière lui.  Le cours du Bitcoin du jour vous est proposé en partenariat avec l’application Swissborg. Pour une…
j p morgan bitcoin

D’après JPMorgan, les investisseurs peuvent placer 1% de leur portefeuille dans le Bitcoin (BTC) bien que..

1% de Bitcoin (BTC) dans les portefeuilles de chaque investisseur institutionnel : un petit pourcent qui pourrait propulser le BTC bien au-delà des 100 000 USD. JPMorgan Chase recommande Bitcoin à ses clients, tout en émettant des réserves.  1% de…

Bitcoin reste au contact des 50 000 $ malgré la hausse des taux

BTC/USD reste solide malgré quelques vents contraires. Les anticipations d’inflation et l’entrée imminente de Coinbase dans l’indice du NASDAQ parviennent à supporter le bitcoin. Et cela en dépit de la hausse des taux d'emprunt partout dans le monde. Le Dollar…