Starbucks, blockchain et bitcoin (BTC) : ce qu’il faut savoir

starbucks-blockchain

La célèbre chaîne de distribution de café Starbucks a décidé de développer des cas d’usage d’utilisation de la blockchain et des cryptomonnaies dans ses enseignes.


Le directeur du groupe international annonce que cela ne signifie pas qu’il sera possible de payer directement en Bitcoin chez Starbucks.

Dès 2018, l’ancien fondateur et dorénavant membre du conseil d’administration de Starbucks avait annoncé que le groupe allait s’intéresser à la technologie blockchain pour apporter de la valeur ajoutée aux processus de Supply Chain du groupe. Cependant, il s’était montré plus réticent à l’adoption des paiements en cryptomonnaies. Il déclarait alors :

“Bitcoin n’est pas encore une monnaie qui dispose d’assez de légitimité pour être un moyen de paiement chez Starbucks. (…) En revanche, la technologie blockchain permet de développer des applications intéressantes sur lesquels Starbucks peut s’appuyer. “

Starbucks semble néanmoins démontrer d’un fort intérêt pour les cryptomonnaies avec le financement de la plateforme Bakkt.

Comme évoqué dans un article précédent, la plateforme Bakkt est le projet de plateforme d’échanges prévu pour être lancé en 2019 par la société ICE. Elle possède le New York Stock exchange, ainsi que 23 sociétés de bourses jouant des rôles majeurs dans le monde.

Bakkt deviendrait ainsi la première plateforme d’échanges de cryptomonnaies couverte par les régulateurs financiers américains SEC et CFTC. En août 2018, Starbucks a annoncé avoir participé à un financement du projet Bakkt à hauteur de 180 millions d’euros. En s’associant notamment à d’autres investisseurs comme Microsoft, Boston Consulting Group et d’autres fonds d’investissements.

Dans ce cadre, pourquoi Starbucks a-t-il choisi d’investir dans Bakkt ?  Demain, payer son starbucks en Bitcoin deviendra-t-il un geste ordinaire ?

Suite à cette annonce, un communiqué de Starbucks a indiqué que ce financement pourrait permettre, dans le cadre d’un partenariat avec Bakkt, de réaliser des paiements en cryptomonnaies dans les enseignes Starbucks. Tout laisse à penser  que Starbucks serait sur le point d’accepter les Bitcoins.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ce n’est pas réellement le cas, en effet, si Starbucks ouvre la porte à la possibilité de payer en cryptomonnaies et donc en Bitcoin, les paiements réalisés seront immédiatement convertis en dollars grâce à un échange automatisé généré sur la plateforme Bakkt. C’est ici que le partenariat avec la future plateforme prend tout son sens. Starbucks offrirait ainsi la possibilité à ses clients de payer en cryptomonnaies tout en se couvrant par rapport à un risque éventuel de volatilité du cours.

Néanmoins, les équipes de du groupe américain ne ferment pas la porte à des paiements directs en Bitcoin. Comme le déclarait le porte parole de Starbucks à la chaîne de télévision américaine CNBC :

“ Pour le moment nous annonçons la possibilité de payer en Bitcoin moyennant une conversion en dollar. Cependant nous resterons à l’écoute de nos clients et des régulateurs au fur et à mesure que l’environnement évolue.”

Enfin, Starbucks a mis en place la solution de blockchain privée développée par Microsoft Azure.

Afin de tracer l’ensemble de la chaîne de production du café vendu dans ses Starbucks Coffee. Cela permettra d’apporter plus de transparence pour les consommateurs.

Nous observons de plus en plus d’initiatives blockchain se développer dans le secteur agroalimentaire. Par exemple,Walmart a déployé la blockchain IBM food trust afin de rendre transparente la chaîne de valeur alimentaire des produits vendus dans ses magasins.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ainsi, ces annonces sont de très bonne augure quant à une adoption majeure de la technologie blockchain et des cryptomonnaies par les grandes entreprises internationales, ce qui nous laisse à penser que l’adoption globale est proche !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Distributeur Bitcoin (ATM)

Les trafiquants de drogues ont davantage utilisé les guichets automatiques Bitcoin pour faciliter les transferts illicites en 2020

Elles finiront par défendre l’idée selon laquelle Satoshi Nakamoto travaillait pour les cartels. Les autorités US publient un énième rapport salissant l’image de Bitcoin (BTC) et des cryptos en général.  Les baleines BTC sont des trafiquants  Selon la DEA, les…

La dictature chinoise tente de resserer l’étau sur les mineurs de Bitcoin

Le gouvernement chinois revient à la charge contre le bitcoin. La National Development and Reform Commission (NDRC), surnommée « mini-conseil d’État », a lancé une consultation publique proposant d’interdire de nouvelles activités de mining au sein de la région autonome de Mongolie-intérieure.…
twitter bitcoin Jack Dorsey

Est-ce que Twitter va follow la stratégie Bitcoin (BTC) de MicroStrategy

Après l’investissement de 1,5 milliard de dollars réalisé récemment par Tesla pour acheter du Bitcoin (BTC), tous les regards sont jetés sur les moindres mouvements des grandes entreprises américaines. Twitter a ainsi attiré l’attention en annonçant qu’elle songeait à offrir…
hacker crypto

Un utilisateur de Bittrex “perd” 1,3 Bitcoin (BTC), la justice espagnole ordonne une enquête pour fraude

Une fois de plus, les cryptoexchanges et le Bitcoin (BTC) se retrouvent mêlés à une affaire de fraude informatique. La scène qui se déroule en Espagne, plus précisément à Tenerife, implique un ressortissant de la localité qui aurait perdu 1,3…
bitcoin analyse

Bitcoin (BTC) le 5 mars 2021 – Décision difficile pour Michael Saylor

Bitcoin (BTC) continue de se consolider dans la zone des 47 000 USD - 50 000 USD, avec des institutionnels profitant des creux pour accumuler des BTC, et des ours qui continuent de tirer profit d’un BTC se rapprochant des…