Un tribunal néerlandais ordonne le retrait des fausses publicités de Bitcoins sur Facebook

Rapporté par Reuters, un tribunal néerlandais a statué que Facebook devait dorénavant activement supprimer les publicités d’investissement frauduleuses liées au Bitcoin (BTC). Cette décision constitue l’épilogue d’uu procès intenté contre l’entreprise par John de Mol, le milliardaire créateur de l’émission Big Brother.


De Mol a entamé une procédure judiciaire contre le réseau social en juin 2019, affirmant que Facebook n’avait pas répondu à ses multiples demandes de retrait de publicités d’une escroquerie qui avait abusé de son image et de celle d’autres célébrités, faisant perdre une somme estimée à 1,7 million d’euros (1,8 million $) aux investisseurs.

Risque d’une amende de 1,2 millions d’euros

Suite à la plainte de M. de Mol, un tribunal néerlandais a considéré que le géant des réseaux sociaux devait retirer les publicités frauduleuses et fournir toutes les informations disponibles sur les individus qui étaient à l’origine de celles-ci. Autrement, Facebook pourrait se voir imposer une amende pouvant atteindre 1,1 million d’euros (1,2 million de dollars).

« Les arguments de Facebook selon lesquels le réseau social ne constitue en réalité qu’un entonnoir neutre transmettent les informations, l’exemptant de toutes responsabilités, ne sont pas acceptables. L’entreprise joue un rôle trop actif en ce qui concerne les publicités, qui constituent son principal modèle commercial, pour soutenir cela. » a déclaré le tribunal.

Devant les juges, Facebook a affirmé qu’il avait déjà retiré les annonces incriminées et que l’entreprise considérait « toutes les actions en justice, y compris un appel. »

La société a ajouté: « Il est important de noter que cette décision ne change pas notre engagement à lutter contre ce type de publicité. Nous ne saurions trop insister sur le fait que ce type de publicités n’ont absolument aucune place sur Facebook, et nous les supprimons dès que nous les trouvons.»

On rappellera que réseau social avait initialement interdit les publicités liées aux cryptos début 2018. Cependant, l’entreprise a changé de position quelques mois plus tard en mettant à jour ses politiques afin de permettre à nouveau ce genre de publicités sur sa plateforme, un an avant de publier le whitepaper annonçant le lancement de Libra.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ironie de l’histoire, TheCoinTribune évoquait il y a à peine quelques semaines, comment Facebook laissait passer des annonces sponsorisées pour des sites d’arnaques…proposant à la vente sa propre cryptomonnaies Libra !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Michael Saylor bitcoin

Michael Saylor affirme que la réglementation des cryptos est le feu vert attendu par les institutionnels

Dura lex sed lex, autant l’accepter même si elle est injuste, et autant positiver même si elle peut tuer toute une industrie prometteuse : le CEO de MicroStrategy, Michael Saylor, pense qu’une réglementation future sur Bitcoin (BTC) devrait encourager les…

Fidelity (3300 milliards) – “Il ne s’agit plus de savoir s’il faut acheter du Bitcoin, mais combien”

Fidelity gère plus de 3300 milliards de dollars, soit un demi BlackRock, ou encore 5 fois Goldman Sachs... Jurrien Timmer, le directeur Macro Global, a publié un papier extrêmement intéressant faisant l'éloge du bitcoin. Pour lui, "il ne s’agit plus…
bull run Bitcoin

Ce qu’il faut retenir des bull-runs du Bitcoin (BTC) de 2013 et 2017

Alors que la valeur du Bitcoin (BTC) fait le yoyo, certains observateurs s’inquiètent qu'une tendance baissière s'installe dans les semaines à venir. Les facteurs externes comme le durcissement de la réglementation de l’espace cryptographique prônée par la nouvelle secrétaire au…
prix bitcoin

Bitcoin (BTC) le 3 mars 2021 – Retour en force des taureaux

Bitcoin (BTC) fait une incursion au-dessus des 52 000 USD aujourd’hui, 3 mars 2021. La récente correction majeure du BTC semble désormais être derrière lui.  Le cours du Bitcoin du jour vous est proposé en partenariat avec l’application Swissborg. Pour une…
j p morgan bitcoin

D’après JPMorgan, les investisseurs peuvent placer 1% de leur portefeuille dans le Bitcoin (BTC) bien que..

1% de Bitcoin (BTC) dans les portefeuilles de chaque investisseur institutionnel : un petit pourcent qui pourrait propulser le BTC bien au-delà des 100 000 USD. JPMorgan Chase recommande Bitcoin à ses clients, tout en émettant des réserves.  1% de…