Se connecter S'abonner

Cardano (ADA) lance un groupe de travail anti-scam pour combattre les fraudeurs

Alors que son projet commence à obtenir plus d’attention, Charles Hoskinson veut à tout prix éviter la mauvaise publicité qui découlerait d’une arnaque basée sur Cardano. Il a donc initié la formation d’une task force interne dont la mission sera de traquer et révéler aux grands jours les escroqueries en lien avec l’ADA. Cette mesure fait d’ailleurs suite à la publication des résultats d’une étude menée par Bolster qui indiquent une hausse des fraudes aux cryptomonnaies.

Un fonds douteux déjà dans le viseur de la nouvelle Task Force

Courant le mois de février, l’ADA avait été mêlée à une arnaque basée sur un faux Giveaway qui avait eu le don d’exaspérer le fondateur de Cardano. Ce dernier en avait alors appelé au bon sens de sa communauté réaffirmant que ni lui ni Cardano ne donneront jamais d’ADA. « Si vous tombez dans le panneau, vous perdrez votre ADA. Ce sont des criminels, des escrocs, des gens qui essaient de vous voler. Utilisez votre putain de bon sens. On n’obtient pas quelque chose gratuitement. On n’a pas quelque chose pour rien » a-t-il ainsi prévenu. Les actions valant toujours mieux que les belles paroles il a ensuite mis sur pied une Task Force spéciale pour protéger l’écosystème de Cardano.

Celle-ci aura pour tâche de « construire des outils pour aider les gens à signaler les escroqueries et propager la connaissance qu’une escroquerie a eu lieu ». Elle devra également enquêter sur les agissements d’entreprises douteuses ayant intégré récemment l’espace Cardano. Cela est d’ailleurs déjà en cours grâce à des plaintes formulées par des membres de la communauté. Sans entrer dans les détails, M. Hoskinson a fait savoir qu’un fonds suspecté de fraude était dans le viseur du nouveau groupe de travail.  « Nous avons commencé à mener une enquête et les résultats préliminaires indiquent que ce fonds pourrait en fait être une escroquerie. Donc, dans deux semaines, nous allons publier les premiers résultats de ce groupe de travail interne » a-t-il déclaré.

Une hausse de 75% des escroqueries en 2021 selon Bolster

En attendant de connaitre les conclusions de cette première enquête, le point de la situation sur les fraudes aux cryptomonnaies est on ne peut plus inquiétant. A la suite d’une analyse de 300 millions de sites web, l’entreprise Bolster en a trouvé plus de 400 000 qui étaient liés à ces fraudes en 2020. Pour l’année en cours, elle s’attend à une hausse de 75% de ces chiffres.

Cofondateur de Bolster, Shashi Prakash a en effet affirmé que les fraudes aux cryptomonnaies étaient celles qui présentaient la croissance la plus rapide au sein des différentes formes d’escroquerie. Si les fakes prizes, les giveaways ou les sweepstakes sont les types d’escroquerie les plus prolifiques, le Bitcoin, Chainlink et Ethereum sont les trois cryptomonnaies les plus ciblées. Pour M. Hoskinson, il est donc hors de question que Cardano intègre cette liste.

Cette précaution prend d’ailleurs tout son sens depuis que l’actif a obtenu la faveur des investisseurs américains. Ces derniers, essentiellement les particuliers, le préféreraient d’ailleurs au bitcoin même si l’ADA peine à rentrer dans le bull run tant attendu par sa communauté.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés