NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Coinroom: l’escroquerie de l’exchange polonais

L’exchange de crypto-monnaies polonais Coinroom ferme et se volatise avec les fonds de ses clients.

L’exchange de crypto-monnaies polonais Coinroom aurait fermé ses portes et aurait disparu avec les fonds de ses clients, a rapporté le journal local business Money.pl le 31 mai.

Money.pl a reçu un mail d’un de ses lecteurs, qui a déclaré que Coinroom, une société polonaise fondée en 2016, permettant l’échange de crypto-monnaies aurait cessé ses opérations et disparu du jour au lendemain avec l’argent de ses clients en avril. Certains utilisateurs disent qu’ils avaient jusqu’à 60 000 zlotys (environ 14 000 euros) sur leurs comptes.

Avant de mettre fin à ses activités, Coinroom aurait envoyé à ses clients des courriels contenant des informations sur les résiliations de contrats. Les clients de Coinroom n’avaient qu’un jour pour retirer leur argent, ce qui était conforme au règlement Coinroom signé par les utilisateurs. Cependant, certains clients se sont plaint de n’avoir reçu qu’une partie de leur argent, et d’autres n’auraient rien récupéré.

L’un des clients de l’échange a déclaré à money.pl qu’il avait perdu 2.005 bitcoins (BTC) (environ 13 300 euros) au moment de la fermeture de Coinroom. Un autre utilisateur a déclaré: “Deux jours après l’envoi du courrier électronique, je suis allé au siège de Coinroom. La personne à la réception n’a pas voulu me laisser entrer, elle a affirmé que personne n’était dans les locaux. On m’a juste demandé de laisser mes coordonnées, et depuis personne ne m’a contacté.”

?ukasz ?apczy?ski, porte-parole du bureau du procureur du district de Varsovie, a révélé que le bureau avait ouvert une procédure à l’encontre de Coinroom pour activités non autorisées fournissant des services de paiements intermédiaires dans l’échange de crypto-monnaies. Le bureau aurait également identifié d’autres victimes possibles.

L’indice d’échange de crypto-monnaie de CoinMarketCap montre que Coinroom a cessé ses activités. Mais encore, La page Twitter de la société aurait été également supprimée.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo