NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Des oracles Chainlink (LINK) pour protéger des hacks

Bientôt la fin des « flash-hacks » dans la DeFi ? Warp Finance avance une hypothèse quant à la nature de la faille dans laquelle les hackers adorent s’incruster. Chainlink (LINK) aurait en partie la clé du problème.

De meilleurs oracles pour prédire ou prévenir un hack

Pour l’équipe de Warp Finance, le hack de 8 millions de dollars de leur plateforme aurait pu être évité avec de meilleurs oracles.

La plateforme DeFi spécialisée dans les protocoles de prêt et d’emprunt avait été victime d’un hack réalisé par l’intermédiaire d’un flash loan, peu après son lancement.

Le 8 janvier 2021, Warp Finance avait annoncé la sortie d’une nouvelle version qui inclura des oracles de Chainlink. L’intégration de ces oracles pourrait servir de protection contre des piratages similaires.

Ce type de hack utilise une fonctionnalité qui permet d’ouvrit à souhait le robinet de crédit, du moment que les emprunts sont remboursés dans le même bloc Ethereum (ETH). Selon des experts en sécurité, les hacks sont liés à une exploitation abusive de l’oracle de prix.

Manipulateurs et non hackers

Le problème lié aux oracles semble avoir été accentué par l’utilisation de tokens de liquidité en tant que collatéral.

Il s’agit pourtant de l’une des particularités de Warp Finance qui permet de bloquer des tokens générateurs de liquidités et, de combiner à la fois le rendement des commissions de trading et de celui des emprunteurs utilisant le protocole.

L’expert en sécurité Emiliano Bonassi a indiqué que le hack avait été possible puisque les oracles n’avaient pas calculé correctement la valeur sous-jacente des tokens du pool de liquidité.

Le nouveau protocole s’appuie sur les flux de prix de Chainlink pour toutes les fonctions critiques, notamment la valeur des tokens utilisés en garantie.

Le fondateur de Chainlink, Sergey Nazarov, a souvent insisté sur le fait que les oracles doivent couvrir un champ aussi large que possible.

Il estime que de nombreux hacks liés aux flash-loans sont plus proches de la manipulation du marché que de bugs logiciels.

La DeFi souffrirait donc « d’erreurs de calcul » ? Certains oracles devraient réviser les maths, pour éviter des pertes à 7 chiffres dans la DeFi. Chainlink pourrait donc colmater les failles dans les flash-loans à l’origine des hacks. Le diagnostic de Warp Finance et la solution avancée seront-ils repris par les autres protocoles DeFi ? Les hackers testeront probablement la validité de cette hypothèse, qu’ils pourraient considérer comme  un défi lancé à leur encontre.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo