Facebook se fait voler les données de 500 millions d'utilisateurs

mar 06 Avr 2021 ▪ 9h30 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Plus d’un demi-milliard de données personnelles volées sur Facebook : les cryptophyles doivent s’attendre à des attaques basées sur l’exploitation des informations qui ont fuité.

La grande braderie de données personnelles sur Facebook 

Le 3 avril 2021, le directeur technique de la société de sécurité Hudson Rock, Alon Gal, alerte dans un tweet de la fuite d’informations personnelles sensibles de plus d’un demi-milliard d’utilisateurs de Facebook sur un forum de piratage très fréquenté. 

Selon Gal, la fuite est liée à une faille de sécurité découverte pour la première fois en 2019. En janvier 2021, des pirates avaient utilisé cette information pour accéder aux numéros de téléphone des utilisateurs. 

La fuite concerne non seulement le numéro de téléphone, mais également « l’identifiant Facebook, le nom complet, la localisation, la localisation passée, la date de naissance, (parfois) l’adresse e-mail, la date de création du compte, le statut de la relation, la bio.  » 

Gal estime que les hackers pourraient utiliser « ces informations à des fins d’ingénierie sociale, d’escroquerie, de piratage et de marketing. »

La valeur des données personnelles 

Les cryptophyles dont les informations sur Facebook ont fuité sont particulièrement exposés aux attaques exploitant les données personnelles volées. Plus tôt en 2021, une victime d’une attaque de sim-swapping a poursuivi T-Mobile pour 450 000 USD

En 2018, Kaspersky Labs a indiqué que les pirates ont pu voler 21 000 ETH, d’une valeur de plus de 40 millions de dollars au moment de la rédaction de cet article, dans le cadre d’attaques utilisant l’ingénierie sociale sur une période de 12 mois. 

Ledger avait payé cher le vol de données de ses clients en 2020. Les informations de plus de 270 000 utilisateurs avaient été divulguées en ligne. Certains des utilisateurs concernés ont reçu des menaces et ont envisagé de poursuivre Ledger en justice.

La décentralisation est-elle une solution aux failles entraînant les divulgations massives de données personnelles ? Quel serait l’énième scandale qui ferait enfin ouvrir les yeux des citoyens quant à cet exhibitionnisme numérique ? Les cryptophyles devraient être les premiers à connaître la valeur des informations personnelles et à se retirer du jeu des médias sociaux centralisés. L’avenir appartient aux cryptos et aux CBDC : avec la grande braderie de données personnelles sur le web, de nombreux wallets pourraient être vidés rapidement par les hackers. Facebook et ses pairs ne sont pas les seuls à avoir compris tout le potentiel de l’économie de l’information. Au final, les hackers sont peut-être les meilleurs data analyst sur le marché du travail.

A
A
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 023,01 $ -0.51%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 113,00 $ -1.42%
DEFI (DEFIPERP) 13 118,00 $ -0.63%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,07 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.