NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Firo a subi une attaque des 51%

Firo (XZC) veut offrir une meilleure confidentialité à ses utilisateurs : il faudrait déjà que le projet soit en mesure de se protéger d’une attaque classique des 51%. Firo est donc aujourd’hui la dernière blockchain utilisant la Preuve de Travail, victime de hack.

CZ donne l’alerte sur Firo

Selon une série de tweets publiés par Firo, le protocole a été victime d’une attaque des 51% le 19 janvier 2021, et la société s’efforce d’accélérer la reprise des opérations. L’équipe de Firo a précisé que l’attaque n’était pas le résultat d’une erreur de codage mais serait due à la nature même de la Preuve de Travail.

Changpeng Zhao fut l’un des premiers à avoir signalé l’attaque, indiquant dans un tweet du 18 janvier 2021 que la blockchain et son token XZC avaient subi une attaque qui avait conduit à un roll back de 306 blocs. CZ avait qualifié la situation de désastreuse.

Firo a déclaré que les verrouillages qui auraient empêché cette attaque étaient en cours d’expérimentation sur le testnet et étaient à des semaines de leur déploiement.

Les correctifs arrivent

Le groupe Telegram de l’équipe du Firo a publié des mises à jour sur l’incident. Certains messages ont révélé que le hacker a confirmé des transactions à partir du 18 janvier 2021.

Firo a publié des correctifs le 21 janvier 2021, demandant aux utilisateurs de mettre leurs portefeuilles et leurs masternodes à jour.

L’attaque la plus récente sur une cryptomonnaie utilisant la Preuve de Travail remonte à novembre 2020 et avait visé Grin, un token privatif basé sur le protocole Mimblewimble.

En février 2020, Zcoin (aujourd’hui Firo) a signalé qu’une erreur typographique avait permis à un attaquant d’encaisser un bénéfice d’environ 400 000 USD. 

Une attaque des 51% sur Bitcoin (BTC) semble impossible ou impensable aujourd’hui. La Preuve de Travail est robuste à condition que les mineurs aient la motivation nécessaire pour augmenter suffisamment le hashrate et donc la difficulté de minage du réseau. La Preuve de Participation offre-t-elle une meilleure protection ? Vitalik Buterin répondrait par l’affirmative pour mieux vendre Ethereum (ETH) 2.0. Les blockchains sont des solutions décentralisées de stockage de données : leur sécurité dépend en grande partie, non de leur mécanisme de consensus, mais de la taille de leur communauté et de leur engagement. Les projets cryptos relativement jeunes sont donc vulnérables. Même le BTC le fut ; il était juste né à une époque où les hackers ne s’y intéressaient pas vraiment et son papa est resté très actif durant ses premiers blocs pour le protéger.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo