Se connecter S'abonner

Grabuge à la Fondation IOTA, un chantage à 25 millions de tokens

Le différend public entre les co-fondateurs de l’IOTA et de sa Fondation, Sergey Ivancheglo et David Sønstebø, semble avoir pris de nouvelles proportions. Il y a quelques jours, Sergey Ivancheglo a demandé à David Sønstebø, son ex-partenaire d’affaire, le paiement d’une somme de 25 millions de MIOTA, soit à peu près 8,4 millions de dollars américains. Dépité, David Sønstebø semble être déterminé à aller à la confrontation.

Grabuge Fondation IOTA

Ivanchenglo réclame publiquement 25 millions de MIOTA à Sønstebø

C’est dans un tweet publié il y a quelques jours par Ivanchenglo que la communauté IOTA a appris que le torchon brûlait entre Ivanchenglo et la Fondation IOTA ou plus précisément David Sønstebø. En effet, Ivanchenglo a informé la communauté qu’il est prêt à intenter une action en justice contre Sønstebø, si celui-ci ne lui payait pas la somme de 25 millions de MIOTA, qui représente à peu près 8,4 millions de dollars américains.

Son tweet disait exactement ceci : « J’informe la communauté #IOTA que je ne travaille plus avec David Sønstebø et je contacte mes avocats pour obtenir mes 25 millions de lui. Il refuse de transférer les IOTAS pour me faire agir pour son propre bénéfice et contre le mien. »

Un malentendu qui naît sur des différends sur IOTA

L’année dernière déjà, Ivanchenglo avait déclaré qu’il ne faisait pas confiance à Dominik Schiener, l’autre co-fondateur de l’IOTA, et avait demandé que celui-ci démissionne. Cependant, c’est plutôt à la démission d’Ivanchenglo qu’on a assisté. Une vraie ambiance de repas de famille.

Le conflit semblait principalement dû à des conflits d’intérêts existants entre IOTA et l’entreprise que dirige actuellement Ivanchenglo, qui a rappelé au passage que le logiciel AI Aigarth et le protocole de calcul Qubic resteront ses projets.

Après avoir quitté la Fondation IOTA, Ivanchenglo avait fondé Paracosm, la société qui développe un écosystème de jeu IOTA Tangle Technology. A l’époque, Sønstebø le soutenait. Mais après le récent tweet d’Ivanchenglo, il avait fait le commentaire suivant sur l’application Discord :

« Ne vous inquiétez pas. J’ai gardé [Ivanchenglo] dans une position de pouvoir, compte tenu de mon respect pour lui. Mais il a brûlé ce pont à jamais et son rôle au sein de l’IOTA est maintenant inexistant. Il y a longtemps, il a clairement affirmé qu’il ne se souciait que de son entreprise personnelle naissante, MMO-VR, et souhaitait que tout l’IOTA se conforme à cela, alors qu’il n’y contribue pas lui-même. »

Quel avenir pour le projet JINN ?

Pour ceux l’ignoreraient, JINN est un microprocesseur de calcul trinaire qui pourrait révolutionner le fonctionnement des machines de l’IOTA. Ce microprocesseur avait été créé par Sergey Ivancheglo, mais le projet était développé par les deux parties en 2014.

La semaine dernière, Sønstebø avait annoncé sur Discord que toutes les questions relatives au projet JINN recevraient une réponse le 03 janvier dernier.

Ce différend entre lui et Ivanchenglo survient à un moment crucial et jusque-là, la communauté est toujours dans le flou quant à l’avenir réservé au JINN.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo