Se connecter S'abonner

Hack de Bitfinex de 2016 : 3% du butin en Bitcoin (BTC) en Ballade

Si la récente arnaque au faux Giveway de bitcoin a été rendue possible grâce à un piratage massif de comptes Twitter, on a connu par le passé des hackers plus entreprenants. Août 2016, la bourse Bitfinex subissait un piratage qui allait lui causer la perte de près de 120 000 BTC. Le butin qui n’a toujours pas été récupéré en intégralité n’a également pu être utilisé par les hackers, la communauté étant mise en alerte. On apprend maintenant que les pirates ont déplacé une certaine partie des BTC dérobés après une longue période d’inactivité. La démarche se voulait surement discrète, c’est raté. 

Hack de Bitfinex bitcoin

Un mouvement d’une valeur de 38,7 millions de dollars

Le signalement de ce mouvement a été faite les 27 et 28 juillet par une série de tweets qui ont été postés par Whale Alert.

On y apprend que des adresses de portefeuilles rattachées au pirate de Bitfinex en 2016 viennent d’effectuer une série de 12 transactions impliquant les BTC volés. La transaction la plus importante du lot s’est constituée de 476,32 BTC soit environ 5,2 millions de dollars. La plus petite des transactions quant à elle n’impliquait que de 2,612703 BTC soit moins de 30 000 dollars. Au total, il s’agit de 3503 BTC qui ont été répartis sur les 12 transactions effectuées par les pirates, soit environ 3% du total dérobé en 2016. L’ensemble de ces transactions représente ainsi une valeur de 38,7 millions de dollars.

Un pactole important qui est difficile à blanchir

L’inactivité des BTC volés lors de ce hack qui pourrait s’apparenter à une stratégie de Hodling s’est avérée payante dès lors qu’on s’intéresse à la valeur initiale de ceux-ci. En août 2016, l’ensemble de ces BTC ne valait “que” 72 millions de dollars contre 1,3 milliard de dollars actuellement. Cependant, une autre raison justifie ce long silence des hackers sur le marché de la cryptomonnaie. L’absence de mouvement est surtout due aux difficultés qu’ils ont rencontrées – et continuent de fait à rencontrer – pour blanchir discrètement les actifs dérobés.

L’existence de réglementations de plus en plus strictes et les regards braqués sur leurs adresses en sont la cause. Par le passé, des transferts antérieurs provenant de ces portefeuilles s’étaient retrouvés sur le darknet russe Hydra, d’autres ayant même fini par revenir sur Bitfinex, non sans une certaine ironie. Néanmoins, la présence soudaine d’une telle quantité de bitcoin sur le marché pourrait être problématique pour la valeur de l’actif. On objectera cependant que le prix du bitcoin n’a pas été particulièrement affecté en mai dernier par le déplacement de 50 BTC provenant d’adresses (faussement) attribuées à Satoshi Nakamoto. Cependant, le fait que les fonds mis en mouvement cette fois-ci soient assimilés à un piratage pourrait semer la panique.

Le déplacement des 3503 BTC répartis en différentes transactions suggère que les hackers désirent profiter des volumes de transactions actuellement élevés pour blanchir leur butin. Cependant, cette tache s’annonce compliquée à réaliser vu que les adresses concernées ont été signalées et font l’objet d’une surveillance accrue. 

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo