Inde : Le compte Twitter piraté du Premier ministre Modi tente une arnaque Bitcoin (BTC)

dim 12 Déc 2021 ▪ 18h00 ▪ 5 min de lecture - par Clément Dubois

Peu de temps après le piratage du compte Twitter de Narendra Modi, qui comptait plus de 73,4 millions d’abonnés, les attaquants ont partagé des informations trompeuses sur l’adoption généralisée du bitcoin et un cadeau inattendu de 500 BTC.

La blockchain pour faire prospérer la démocratie 

Le compte Twitter officiel du Premier ministre indien Narendra Modi a été compromis plus tôt aujourd’hui. Ensuite, il a été utilisé pour partager des informations trompeuses sur l’adoption généralisée de la première cryptomonnaie et la remise de 500 bitcoins parmi les citoyens indiens. 

Le 10 décembre, lors d’un événement virtuel au sommet organisé par le président américain Joe Biden, Modi a déclaré que des technologies telles que les cryptomonnaies devraient être utilisées pour renforcer la démocratie, et non pour la saper :

« En travaillant ensemble, les démocraties peuvent répondre aux aspirations de nos citoyens et célébrer l’esprit démocratique de l’humanité. »

Le hack soudain

La session d’hiver tant attendue du Lok Sabha, une réunion parlementaire destinée à discuter de la légalité des cryptomonnaies dans le sous-continent, n’a pas définitivement conclu la position du gouvernement sur la crypto. En même temps, des pirates informatiques inconnus ont réussi à prendre le contrôle du compte du Premier ministre avec plus de 73,4 millions d’abonnés afin de déclarer le bitcoin comme cours légal.

En outre, le piratage s’est produit à minuit en Inde (vers 16h, temps local), et l’utilisateur de Twitter Priya faisait partie des nombreux passionnés de crypto qui ont remarqué ce tweet intempestif qui disait : 

« L’Inde a officiellement adopté le bitcoin en tant que monnaie légale. Le gouvernement a officiellement acheté 500 BTC et les distribue à tous les résidents du pays. Le futur est arrivé aujourd’hui ! »

Le message comprenait également un lien qui exhortait les investisseurs imprudents à s’inscrire et à réclamer leur part de bitcoins « acquis par le gouvernement ». Cependant, c’était la deuxième fois que le compte Twitter de Modi était piraté et utilisé pour des escroqueries crypto.

Peu de temps après le piratage, le tweet non autorisé a été supprimé et le piratage a été confirmé par le compte officiel du Premier ministre.

Les pirates ont réussi à pirater le compte Twitter de Modi en septembre 2020. Les hackers sous le pseudo «John Wick » ont partagé plusieurs tweets demandant aux partisans du Premier ministre de « faire un don généreux au Fonds national de secours du Premier ministre contre le Covid-19 ».

Interdire les cryptomonnaies privées 

Le lancement du projet de loi crypto en Inde a suscité de nouvelles inquiétudes autour de l’interdiction des cryptomonnaies privées. Bien que le sens de « privé » n’ait pas encore été interprété lors de la réunion parlementaire, le manque d’informations a semé la panique parmi les investisseurs.

Effaçant les spéculations autour des discussions sur le projet de loi crypto, l’ancien ministre des Finances Subhash Garg, qui était également le créateur du projet de loi, a rejeté l’idée d’interdire les « cryptomonnaies privées », la qualifiant d’ une mauvaise interprétation. Dans une interview avec News 18, Garg a déclaré :

« [La description de la loi sur la cryptomonnaie] était peut-être une erreur. Il est trompeur de dire que les cryptomonnaies privées seront interdites et d’intimider le gouvernement à ce sujet. »

La saga crypto indienne ne semble jamais s’arrêter. Dans le contexte de déclarations contradictoires, il est extrêmement difficile de tirer des conclusions raisonnables et objectives. Il ne reste plus qu’à être patient pour connaître la décision finale des autorités indiennes. En attendant, nous vous invitons à rester sur Cointribune pour ne pas louper les dernières actualités du domaine crypto !

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 37 493,43 $ 1.4%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 477,12 $ 0.7%
DEFI (DEFIPERP) 6 555,00 $ 1.46%
MARKETS (ACWI) 98,36 $ -1.01%
GOLD (XAUUSD) 1 845,42 $ -0.11%
TECH (NDX) 14 149,12 $ -2.48%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.03%
CURRENCIES (EURGBP) 0,836220 £ -0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 85,85 $ 0.8%
IMM. US (REIT) 2 693,81 $ -0.2%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email