Le Trésor américain vs SUEX : La bourse reçoit des sanctions

dim 26 Sep 2021 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Mardi, le Trésor américain a infligé de nouvelles sanctions à SUEX OTC, S.R.I., une bourse de devises virtuelles. Motif ? La société aurait facilité des transactions impliquant des produits illégaux issus d’attaques par ransomware. L’autorité a également publié une mise en garde sur les risques de sanctions pour la facilitation des paiements de ransomware.

Des clients mènent des activités illégales

Plus de 40 % des transactions connues de SUEX sont relatives à des activités illégales. Le constat est remarquable et alarmant. Dans ce contexte, le ministère a indiqué que si l’activité des monnaies virtuelles peut généralement être légale, certaines transactions peuvent, elles, être interdites, car elles sont menées par des personnes malveillantes. Or, des sociétés comme SUEX, pour leur propre intérêt, permettent à leurs clients de mener des activités illégales.

En réaction à ce laisser-aller que donne la société à ses clients, ses biens aux États-Unis seront bloqués. De plus, de nouvelles sanctions pourraient pleuvoir. Par exemple, l’autorité pourrait interdire aux citoyens américains de recourir aux services de l’entreprise.

Les attaques des pirates, une grande inquiétude

Dans sa mise en garde contre SUEX, le ministère a affirmé que le gouvernement décourage fortement le paiement de cyber rançons ou l’acceptation d’autres demandes d’extorsion. En outre, il a affirmé que le gouvernement reconnait désormais l’importance de la cybersécurité. Il prendra donc des dispositions prochainement pour éviter ou réduire les risques d’attaques par ransomware.

Il faut dire que les attaques des pirates sont devenues de plus en plus considérables au cours des dernières années. Les personnes qui se livrent à cette activité malveillante sont nombreuses et, malheureusement, elles réussissent à faire de nombreuses victimes. Et il n’y a pas que des particuliers dans leur rang. On retrouve également de grandes entreprises qui sont, elles, obligées de rembourser les fonds perdus à leurs clients. Au fil du temps, le piratage est devenu une inquiétude majeure pour les investisseurs et pour les autorités.

Janet Yellen, la secrétaire au Trésor, a affirmé que « les ransomwares et les cyberattaques victimisent les entreprises, grandes et petites, à travers l’Amérique et constituent une menace directe pour notre économie ».

Rien qu’en 2020, les versements de ransomware ont passé la barre des 400 millions $, soit 4 fois plus que ce que c’était en 2019. D’après le ministère, les dispositions prises contre SUEX sont les premières d’une longue liste contre l’industrie des cryptomonnaies, si celle-ci ne se réforme pas.

Pour répondre au besoin de sécurité que ressentent les investisseurs dans les cryptomonnaies, le Trésor américain a annoncé de nouvelles sanctions contre la bourse SUEX. Pourquoi ? Parce que cette dernière offrirait la possibilité à des personnes méchantes et mauvaises d’organiser leur stratégie d’attaque et de ransomware sans être inquiétées par qui que ce soit.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.