JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Les Crimes dans l’écosystème Crypto diminuent, mais pas les hacks sur la DeFi

L’écosystème autour des cryptomonnaies ayant permis de générer beaucoup d’argent, il a fini par devenir la cible des cybercriminels. Ainsi, l’année 2020 aura été marquée par de nombreux cas de piratages de portefeuilles et d’arnaques autour des cryptomonnaies. De récentes données suggèrent pourtant que l’ensemble des crimes dans cet écosystème serait en baisse. Seulement voilà, le secteur de la DeFi ne semble pas avoir suivi cette tendance devenant ainsi un nouveau foyer d’activité criminelle.

hack defi crypto

20% des pertes de crypto dues aux vols et aux piratages proviennent de la DeFi

D’après la société d’analyse CipherTrace, les pertes totales dues au vol, piratages et fraudes cryptographiques en 2020 s’élèvent pour le moment à 1,8 milliard de dollars. Une nette régression comparée aux 4,4 milliards de pertes signalées l’année précédente. Les données de CipherTrace confirment ceux du fournisseur Atlas VPN qui signalait une baisse de plus de 50% des cas de piratages sur la blockchain à l’issue du premier semestre de l’année en cours. 

Une prouesse que la société attribue aux efforts réalisés en matière de sécurité par les principaux acteurs de l’industrie. « Ce que nous avons constaté, c’est que les bourses et les autres acteurs de la cryptosphère ont mis en place davantage de procédures de sécurité. […] Ils ont suivi les conseils et ont mis en œuvre les procédures pour mieux sécuriser leurs fonds. Vous allez donc voir moins de piratages à grande échelle ».

Ces propos qui sont ceux de Dave Jevans, PDG de CipherTrace, font presque oublier une autre réalité beaucoup moins heureuse. En effet, la même structure a fait remarquer qu’il y avait une augmentation importante des cas de piratage dans la DeFi. Il y aurait 20% des pertes de crypto dues aux vols et aux piratages qui proviennent de la DeFi. Le rapport de CipherTrace précise ainsi qu’un plus grand nombre de pirates informatiques ont été attirés par la folle croissance de la DeFi faisant de celle-ci leur nouvelle cible.

Nouvelle place forte du blanchissement d’argent

L’intérêt des criminels pour la DeFi ne serait pas que de spoiler les utilisateurs, mais également de blanchir leur argent. C’est notamment ce que suggère M. Jevans qui regrette l’absence d’outils de vérification de sécurité des différents projets de ce secteur. « Des entreprises et des particuliers ont mis sur le marché des produits DeFi qui n’ont pas fait l’objet d’une vérification et d’une validation de sécurité. […] Les gens se rendent donc compte qu’il y a une faiblesse ici » a-t-il notamment déclaré.

L’exposition de la DeFi aux cybercriminels était en effet prévisible quand on sait que le secteur a basé sa réussite sur la communication de la spéculation incessante. La simple évocation des sommes faramineuses ingérées dans le secteur constituait déjà une raison suffisante pour attirer les pirates informatiques. Ces derniers devraient néanmoins tourner le regard vers une autre cible maintenant que la DeFi s’essouffle.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés