Se connecter S'abonner

Les cyberpirates derrière le braquage de Poly Network annoncent restituer les fonds volés

Hier, un groupe de hackers avaient réussi à subtiliser 600 millions de dollars ($ — USD) de cryptomonnaies en exploitant une faille sur Poly Network. Aujourd’hui, les mêmes pirates informatiques ont annoncé avoir pris la décision de rendre les fonds volés au lieu de créer un DAO (« Decentralized Autonomous Organization »).

hackers in masks with keyboard

Une cyberattaque s’élevant à plus de 611 millions de dollars en cryptomonnaies

C’est une importante faille de sécurité de Poly Network, une plateforme de finance décentralisée (Decentralized Finance — DeFi) que plusieurs cybercriminels (dont l’identité reste inconnue) ont exploitée pour dérober l’équivalent de 611 millions de dollars en cryptomonnaies. En tout, les pirates ont dérobé l’équivalent de 267 millions de dollars en Ethereum (ETH), de 252 millions de dollars en Binance Coin (BNB) et de 85 millions en USD Coin (USDC).

Dans la foulée, la plateforme financière a annoncé que cette cyberattaque représentait le piratage le plus important jamais réalisé dans le monde de la DeFI et pourrait être l’un des plus grands vols de cryptomonnaies de l’histoire.

Poly Network est une plateforme de finance décentralisée : il s’agit d’un système financier alternatif à la blockchain sur lequel les utilisateurs peuvent s’échanger des cryptomonnaies et ce, sans intermédiaire. Poly Network permet également de connecter différentes blockchains entre elles pour faciliter l’échange des différentes cryptomonnaies.

En réponse à cette cyberattaque, Poly Network a demandé aux utilisateurs de cryptomonnaies de blacklister les tokens volées pour empêcher leur revente : « Nous appelons les mineurs des blockchains et des bourses de cryptomonnaies affectées à mettre sur liste noire les tokens provenant des adresses ci-dessus ».

La plateforme de finance a également demandé aux pirates, via un tweet, de rendre les sommes volées : « Chers pirates […] Nous souhaitons établir une communication avec vous et vous demandons de retourner au plus vite les sommes piratés ». La société poursuivait en rappelant les sanctions auxquelles s’exposaient les hackers : « Les forces de l’ordre de n’importe quel pays considéreront cela comme un crime économique majeur et vous serez poursuivis ».

Indépendamment de ces messages, les pirates responsables de l’opération ont annoncé vouloir rendre cette somme. Les pirates avaient initialement imaginé créer une organisation autonome décentralisée (DAO) sur la blockchain d’Ethereum pour laisser le public décider du sort de la fortune acquise en cryptomonnaie.

Les cybercriminels ont annoncé ne plus être « si intéressé que ça » par la somme volée après avoir réussi la plus grande cyberattaque de l’histoire de la DeFi.

La finance décentralisée n’en est pas à sa première cyberattaque. Au contraire, elle est devenue, ces dernières années, une cible privilégiée des pirates informatiques. En effet, le nombre de piratages informatiques touchant la DeFi a été multiplié par trois entre l’année 2020 et 2021.

Plus d’actions
Partagez

Passionné de la finance et des investissements de demain, je déniche sur le web les dernières tendances (et les dernières infos) en matière de cryptomonnaies et de calcul de risque. De nature curieuse, je fouille et arpente les médias anglophones à la recherche de news à croquer. Mon objectif ? Proposer des informations synthétiques vérifiées et de qualité pour éclairer ceux qui désirent s’aventurer dans le monde des cryptoactifs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo