Les États-Unis imposent des sanctions contre un exchange de cryptomonnaie

mer 22 Sep 2021 ▪ 9h30 ▪ 3 min de lecture - par Jean-Louis Lefevre

Le département du Trésor américain a annoncé l’imposition de sanctions contre la plateforme d’échange Suex pour avoir reçu un pourcentage de cyberattaques. Il s’agit de la première action majeure entreprise par le gouvernement américain contre un exchange de cryptomonnaie.

Le 21 septembre, le département du Trésor américain a annoncé des sanctions contre l’exchange de cryptomonnaie Suex. On pense que la société a joué un rôle dans l’utilisation du ransomware. Le ransomware est un type de malware de chantage qui bloque l’accès à un système informatique ou empêche la lecture des données qui y sont stockées (souvent à l’aide de méthodes de cryptage), puis demande une rançon à la victime pour le restaurer à son état d’origine.

Le ministère a déclaré dans un communiqué que Suex « a facilité les transactions impliquant des produits illégaux provenant d’au moins huit variantes de ransomware ». Il est également allégué que plus de 40 % des historiques de transactions de l’exchange étaient associés à des « entités illégales ».

Le Trésor a déclaré qu’en 2020 seulement, les dommages causés par les attaques de ransomware sont estimés à plus de 400 millions de dollars, soit quatre fois plus que l’année précédente. Dans de telles attaques, les hackers bloquent souvent l’accès aux programmes grand public en échange de cryptomonnaies telles que Bitcoin.

Les nouvelles sanctions posent de sérieux problèmes à Suex dans ses relations avec les entreprises américaines. Le plus souvent, il est interdit aux citoyens américains d’effectuer des transactions avec des entreprises sous sanctions. Les directives du Trésor stipulent que toute personne faisant affaire avec une telle entreprise peut recevoir une amende.

Après les cyberattaques majeures de l’année dernière, les législateurs américains ont introduit une nouvelle réglementation. Elle exige que les entrepreneurs gouvernementaux et les entreprises d’infrastructure critique divulguent des informations sur les cyberattaques afin de se protéger contre les poursuites judiciaires.

Comme le rapporte le site beincrypto.com, la cybersécurité est l’un des sujets d’actualité de l’administration présidentielle américaine actuelle. Le ministère de la Justice américaine a créé un groupe qui régulera les cryptomonnaies et luttera contre les attaques de ransomware.

La semaine dernière, l’administration Biden a annoncé son intention de perturber le système financier numérique, trop vulnérable aux cyberattaques.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Jean-Louis Lefevre

Je suis convaincu que les cryptomonnaies nous ouvrent des perspectives inédites extraordinaires que je ne veux rater sous aucun prétexte ! J’essaie d’enrichir en permanence mes compétences en la matière et de partager avec vous tout ce que j’apprend avec mes followers et mes heures passées à explorer cet univers.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.