Se connecter S'abonner

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “BTC se fait pirater !”

3éme volet de notre tour d’horizon des arguments les plus éventés entendus autour de la table du réveillon, lorsque le sujet dérive dangereusement sur votre affection pour le Bitcoin. Après avoir ironisé sur le très relatif “Bitcoin, monnaie du crime” et exposé en quoi le BTC n’est pas si compliqué qu’on l’imagine, place maintenant à un grand classique : « Bitcoin se fait tout le temps pirater ! ».

Les exchanges, pas Bitcoin

Bitcoin n’a jamais été « piraté ». Pas plus que sa blockchain. Ce dont l’actualité se fait régulièrement écho, ce sont des retentissants hacks de services d’exchanges crypto, dont des pirates spécialisés auront été capables de se rendre maître. Et sous cet angle, il faut convenir que le bilan n’est pas reluisant : rien qu’en 2019, ce sont pas loin d’une dizaine de plateformes d’exchanges crypto dont les défenses ont été enfoncées. Et même les plus grand comme Binance n’y échappent pas.

Ces piratages sont nombreux, ils sont fréquents et il ébranlent à chaque fois la communauté. Pour autant, si des victimes se font siphonner leurs bitcoins stockés sur des plateformes crypto, c’est aussi parce que ces utilisateurs n’ont pas respecté l’ADN même de Bitcoin : ils ont accordé leur confiance a un acteur tiers qui détenait en leur nom, leurs clefs privée.

L’occasion de rappeler un des principaux mantra de la communauté crypto : « Pas vos clefs, pas vos bitcoins ».

L’invulnérable blockchain Bitcoin

Ainsi, des exchanges se font pirater, des sociétés crypto s’évanouissent dans des exit-scam spectaculaires, des ICO deviennent des machines à transformer vos BTC en air chaud… mais durant tout ce temps, la blockchain de Bitcoin continue à fonctionner comme si de rien n’était, sans le moindre heurt.

Ainsi, personne n’est jamais parvenu à « pirater » ou à même simplement altérer sérieusement la blockchain Bitcoin.

Et pourtant, imaginez comme alléchante est la récompense : le pirate qui se rendrait maître de la blockchain Bitcoin serait immédiatement récompensé par une prime de dizaines de milliards de dollars.

Suffisamment alléchant pour motiver une armée de hackers à sans cesse tenter leur chance depuis une décennie… pour une absence totale de résultats.

Une preuve éclatante de la résilience et de la solidité de Bitcoin qui par ailleurs, se renforce à mesure que les années s’écoulent. Autrement dit, plus le temps passe, plus le risque de voir Bitcoin faillir s’amenuise.

Quand à la menace quantique, parfois brandie pour jouer à se faire peur, tout indique que le temps qu’elle se présente réellement, l’infrastructure Bitcoin aura largement eu le temps de devenir « Quantic-proof ».

Personne n’accuse le dollar à la suite d’un braquage de banque. Mais par méconnaissance, Bitcoin est désigné comme vulnérable aux attaques, ce qui ne manque pas d’ironie au regard de sa solidité sans pareille.

On continue notre saga dès demain avec un des arguments les plus faciles à debunker « c’est compliqué d’acheter du Bitcoin! »

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo