L’exchange britannique Exmo a subi une attaque DDoS

mer 17 Fév 2021 ▪ 17h06 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Les attaques se répètent et se ressemblent. Les serveurs d’EXMO sont victimes d’une attaque DDoS. Le volume du trading sur la plateforme chute de 5% en 24 heures.

Attaques DDoS, pannes : la routine malsaine des exchanges

Le 15 février 2021, les serveurs de l’exchange UK EXMO tombent en panne à cause d’une attaque DDoS

Les services de l’exchange étaient indisponibles pendant environ 3 heures.

Selon un porte-parole d’EXMO, l’attaque a touché l’ensemble de l’infrastructure de l’entreprise, “y compris le site web, l’API, l’API websocket et les graphiques de l’exchange”. 

Des mesures de sécurité supplémentaires auraient été mises en œuvre pour éviter que cela ne se reproduise dans le futur. 

Une attaque DDoS est une action coordonnée visant à surcharger les serveurs d’un site web,  et à interrompre les activités en ligne. 

Les attaques DDoS sont courantes dans la cryptosphère ; les sites de Binance, de Bitfinex, et d’OKEx, ont en fait les frais par le passé.

Même les services de Tor furent affectés par une forme d’attaque DDoS au mois de janvier 2021.Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

Une publicité à mettre à jour

EXMO a partagé peu d’informations concernant cette attaque. Cette dernière survient moins de 2 mois après une faille de sécurité qui avait entraîné la perte de 5% des actifs de l’exchange.

A l’époque, les analystes estimaient les pertes à plus de 10 millions de dollars en Bitcoin (BTC), en Ether (ETH), en Ripple (XRP), en Bitcoin Cash (BCH), en Tether (USDT), et en Zcash (ZEC)

EXMO existe depuis 2013 ; il ambitionne de concurrencer les exchanges cryptos majeures.

L’exchange indique sur son site qu’il a à son actif “plus de 6 ans de fonctionnement sans fuites de données ni piratage”. 

L’attaque DDoS a provoqué une diminution de près de 5% en 24 heures du volume de trading sur EXMO, selon les données de CoinMarketCap.

A quand un vrai projet soutenu par la quasi totalité des acteurs cryptos majeurs, visant à faire barrage aux hackers ? La cryptosphère ne doit pas banaliser les attaques, comme si elles étaient devenues un mal nécessaire et inévitable. EXMO promet des mesures pour mieux protéger ses serveurs. Les belles promesses de renforcement de la sécurité des exchanges ne semblent pas pour le moment donner du fil à retordre aux hackers. Les exchanges et les projets DeFi sont des coffres cryptos ouverts aux hackers : ils peuvent y faire un retrait de quelques millions de dollars en cryptos quand ils le souhaitent. 

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.