Se connecter S'abonner

Tron (TRX) A Rencontré Un Hack Qui A Rendu La Blockchain Inutilisable Temporairement

Justin Sun, le super administrateur de TRON (TRX) a dû faire face à une attaque au soleil rouge visant la blockchain TRXrevoir les épisodes de Superman pour connaître les effets du soleil rouge sur ce dernier.

La blockchain TRX a dû être mis en pause suite à une attaque en préparant une autre. TRON s’en sort bien, à en croire les dires ou plutôt les tweets de Sun. Cet hack est même profitable au réseau.

Un contrat malicieux bloque les blocs sur TRON

La blockchain TRX a cessé de fonctionner pendant 2 heures le 2 novembre 2020, après une attaque mystérieuse. Justin Sun a indiqué par la suite que tout est revenu à la normale.

Sun a détaillé le problème dans une série de tweets. Le mainnet a été attaqué par un contrat malicieux, alors que la blockchain était en train de se mettre à jour vers la version 4.1.

Le hacker aurait « initié des transactions malicieuses », obligeant les administrateurs de TRON à suspendre la production de blocks.

Ces administrateurs sont élus par les détenteurs de tokens TRX, dont une grande partie se trouve dans les wallets des sociétés appartenant à Sun, au CEO de TRON lui-même, et à ses amis.

L’attaquant aurait voulu profiter de l’arrêt de production des blocks selon Sun, sans que celui-ci ne donne des précisions quant au « Comment ? », ni au « Pourquoi ? ».

Les hackers font la pub de TRON

Justin Sun a indiqué que la communauté TRON a réagi immédiatement, en identifiant le problème et en le résolvant. Elle a collaboré avec les administrateurs pour mettre les nœuds à jour.

L’attaque aurait épargné les données du réseau, les utilisateurs n’auraient rien à craindre pour leurs cryptos.

Sun a profité de ce hack pour vanter la sécurité de TRON qui est selon lui, le réseau décentralisé le plus résilient et qui dispose de capacités de défense les plus élevées contre les piratages dans l’industrie crypto.

L’attaque n’a cependant pas épargné le prix du TRX qui est passé de 0,0258 USD la veille de l’attaque, à 0,0246 USD le 2 novembre, enregistrant en moins de 24h une chute de 3%.

TRON se débloque : les hackers auraient donc raté – ou failli réussir – leur coup. Ils ont juste réussi à « blocker » la blockchain TRX pendant 2 heures. Au-delà du discours marketing pour rassurer et rebondir, on attend les détails techniques, certes indigestibles pour de nombreux cryptophyles, mais nécessaires pour que les autres projets cryptos puissent tirer profit de cette expérience pour améliorer la sécurité de leur réseau.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo