Bitcoin (BTC), le Vilain Petit Canard de la Finance Traditionnelle. Pourquoi ?

jeu 17 Sep 2020 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Bitcoin (BTC) c’est l’ennemi à abattre, la source du mal absolu, le plus grand scam du siècle voué à l’échec, etc. : je pense que j’ai résumé – en exagérant à peine – l’image de Bitcoin dans l’esprit des investisseurs traditionnels. Doit-il y avoir forcément convergence entre l’Ancienne et la Nouvelle Finance ? Les dinosaures ont pour le moment du mal à ouvrir leurs frontières – ou leurs esprits – pour accueillir de nouveaux venus.

Une folie servant les causes de Bitcoin

Fidelity Investment avait annoncé la création d’un fonds Bitcoin, une initiative qui fut bien évidemment perçue comme un possible signal positif quant au sentiment des acteurs de la finance traditionnelle envers la doyenne des cryptos.

De nombreux observateurs, à l’exemple du CEO de Digital Assets Data, Mike Alfred, ne partagent cependant pas cet avis : Alfred est convaincu que les acteurs de la finance traditionnelle sont profondément sceptiques envers Bitcoin et la cryptosphère en général.

Un commentaire sur le LinkedIn d’Alfred a qualifié la stratégie de Fidelity Investment comme « la folie d’Abby », remettant ainsi en question la décision du CEO de Fidelity, Abigail Johnson.

Alfred estime toutefois que le scepticisme et la défiance à l’égard de Bitcoin pourraient produire l’effet inverse en accélérant son adoption et en augmentant son prix.

Les acteurs de la finance traditionnelle seront obligés de capituler, contraints par leurs clients et leurs partenaires ; ils devront s’engager dans un Bitcoin qui se négociera alors à un prix relativement élevé.

Fidelity trompe la finance traditionnelle

La branche de Fidelity Investment dédiée aux cryptomonnaies, le Fidelity Digital Assets, s’est fait un nom en matière de garde de cryptomonnaies.

Abigail Johnson est aujourd’hui l’une des rares personnes de la finance traditionnelle à s’être positionnée publiquement en faveur de Bitcoin.

La demande pour la création de ce fonds Bitcoin avait été déposée le 26 Août 2020 auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Peu de détails sur le fonctionnement du fonds Wise Origin Bitcoin Index Fund, sont disponibles à l’heure actuelle.

Mais pour Mike Alfred, Fidelity pourrait faire figure de pionnier et enclencher une réflexion sérieuse pour l’intégration de Bitcoin dans la finance traditionnelle.

A quand la signature de l’armistice et qui sera le perdant de cette guerre entre 2 écoles de pensée où les espoirs de conciliation semblent actuellement bien loin ? Fidelity s’engage sur une voix dangereuse ou courageuse – c’est selon ; la question est maintenant de savoir si il entame une longue épopée solitaire ou s’il sera rejoint assez rapidement par des compagnons de route.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.