L'intégralité de la DeFi est inférieure à la capitalisation de DogeCoin

sam 01 Août 2020 ▪ 21h51 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

La finance décentralisée (DeFi) ressemblerait à Bitcoin (BTC) en 2017 en dépassant les 4 milliards de dollars ; on ne va pas non plus nier la progression de la DeFi mais, elle a encore du retard à rattraper.

L’Ethereum (ETH) 2.0 devrait théoriquement donner un coup de boost à la DeFi, en soutenant sa scalabilité.

Dogecoin aboie plus fort que la DeFi

Dans un tweet en date du 28 juillet 2020, Ryan Watkins du cabinet Messari indiquait que la capitalisation totale du secteur de la finance décentralisée est relativement insignifiante par rapport à celle d’autres cryptos comme Ripple (XRP) et Bitcoin Cash (BCH).

Source : Image via Twitter

Le secteur de la DeFi a enregistré une croissance très importante avec une augmentation de la Total Value LockedTVL, valeur totale bloquée – de 440% au cours des 2 derniers mois, tandis que la cryptosphère dans son ensemble n’a enregistré qu’une augmentation de 68%.

Un autre détail est encore plus révélateur de la faible valorisation du secteur de la DeFi : comparé à des cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum dont la valeur totale sur le marché s’élève à 239 milliards de dollars, la TVL de la DeFi se situerait aux alentours de 3,71 milliards de dollars ; la capitalisation totale de la DeFi est également inférieure à des altcoins qui n’occupent pourtant pas le premier range, comme Dogecoin (DOGE).

La DeFi : une bulle prête à exploser

L’explosion du secteur de la DeFi est en grande partie liée à la pratique du yield farming qui consiste à placer ses fonds dans un pool de liquidités et d’en retirer des intérêts. Cette activité réduit évidemment la quantité d’ETH en circulation, ce qui est sans nul doute à l’origine de la hausse du cours de la cryptomonnaie.

Certains observateurs s’inquiètent de ce boom, craignant que cet engouement ne soit rien d’autre que le début d’une bulle financière : les facteurs de risque existent, comme la faible liquidité des actif garantis, la congestion du réseau ou encore l’échec des mécanismes de liquidation.

Le yield farming encouragerait davantage la spéculation qu’une véritable création de valeur ou une réelle augmentation du niveau d’activité.

Dogecoin est-il autre chose qu’une plaisanterie ? Certains répondront par l’affirmative mais, le gros toutou passe quand même devant une DeFi qui se veut être sérieuse. Les pratiques de la DeFi doivent aller au-delà de la simple spéculation, créer encore plus de valeur ajoutée pour les clients. Et si vous hésitez encore entre un investissement dans Bitcoin ou dans la DeFi, ce guide devrait vous aider à définir votre profil d’investisseur.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.