DOGECoin devant Bitcoin (BTC) et Bitcoin Cash (BCH) pour les frais de transaction

dim 05 Juil 2020 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

On se plaint des frais bancaires mais, on continue tout de même à les payer : faut bien faire vivre sa banque, c’est pour la bonne cause ! Dans la cryptosphère, on est plus pointilleux sur les frais de transaction. D’ailleurs, hormis sur Bitcoin (BTC) et sur Ethereum (ETH), ils seraient quasiment nuls.

0 frais de transaction (ou presque) pour les altcoins

Selon le cabinet d’analyse Messari, 99% des frais générés par les marchés cryptos vont dans les poches des mineurs de Bitcoin et d’Ethereum.

Le minage nécessite un équipement coûteux de plusieurs milliers de dollars, sans compter les coûts d’électricité faramineux nécessaires au fonctionnement des machines. Seul Bitcoin et Ethereum permettraient aujourd’hui aux mineurs d’être profitables.

La conclusion logique serait donc que les frais de transaction sur toutes les autres blockchains sont quasiment nuls.

Pour nuancer ce « constat brut », les données publiées par Messari indiquent que le Dogecoin (DOGE), ferait partie des altcoins les plus profitables, après le Litecoin (LTC) et le Monero (XMR).

La cryptomonnaie développée en 2013 comme une plaisanterie autour de la race de chien Shiba Inu, a atteint une capitalisation de 60 millions de dollars.

1 USD de frais, c’est déjà trop !

Le montant des frais de transaction fait l’objet de discussions récurrentes dans la cryptosphère.

Les altcoins comme Bitcoin Cash (BCH) ou Zcash (ZEC) demeurent plus attractifs pour les nouveaux arrivants dans la cryptosphère, des no-coiners qui ne seraient pas disposés à payer des frais exorbitants.

On notera malgré tout que les frais de transaction sur Bitcoin ont chuté récemment pour la première fois en-deçà de 1 dollar depuis le halving : la dernière période au cours de laquelle les frais se trouvaient à ce niveau, remonte à janvier 2020. Les frais ont alors augmenté depuis et ont atteint 1,50 dollars.

Du côté d’Ethereum, les utilisateurs se préparent au lancement de la version 2.0 ; l’usage de gas sur le réseau a connu une augmentation significative, liée sans doute à une augmentation des activités de la finance décentralisée.

Les frais de transaction sont-ils une bonne ou une mauvaise chose pour les blockchains ? Oui, on est tous un peu radins (non ?) mais, ils sont nécessaires pour la sécurité du réseau. Les Baleines BTC elles, ne feraient pas autant de mouvements si les frais de transactions s’élevaient à seulement 0,1% des virements.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.