A
A

Revolut : Suspension des services de ses succursales en Russie et en Biélorussie

sam 05 Mar 2022 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Depuis hier, les portes des filiales russes et biélorusses du fintech Revolut sont fermées momentanément sur fond de guerre russo-ukrainienne. Si l’on tient compte des récents départs de la Russie, celui de cette entreprise de fintech britannique est le dernier en date.

Revolut abandonne la Russie et ses alliés

Cette semaine, Wise, Remitly, Zepz, TransferGo et bien d’autres fintechs ont bouclé leurs valises en signe d’adhésion aux sanctions économiques condamnant l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Pas plus tard qu’hier, Revolut, une société anglaise spécialisée dans le transfert de fonds a remis ses clés aux propriétaires russes et biélorusses.

Ainsi, plus aucun client de Revolut résidant dans un des deux pays n’a pu effectuer de transactions après 12 h GMT le 4 mars.

Suspension momentanée ou cessation définitive d’activités ? Que de spéculations autour de ce sujet. En tout cas, pour le moment, il est impossible de recevoir des fonds ni de recharger les comptes des clients de Revolut.

D’ailleurs, Nikolay Storonsky, cofondateur de Revolut, a manifesté de la sympathie pour ses employés russes qu’il a dû abandonner pour cause de conflit. Voici ce qu’il a dit les concernant :

« Ils n’ont rien fait de mal : ils ont simplement aidé à construire Revolut, en soutenant leurs propres familles grâce à leur travail acharné, tout comme leurs collègues en Ukraine (où à Londres, New York, Sydney ou Mumbai, ou partout ailleurs dans le monde où nos employés sont basés). J’étais, et je reste, attentif à eux dans toutes mes actions. »

Revolut, symbole de l’amitié russo-ukrainienne

Nikolay Storonsky et Vlad Yatseko, les cofondateurs de Revolut, témoignent de la relation intime entre les deux peuples en pleine guerre actuellement, puisque les deux sont nés respectivement en Russie et en Ukraine. En même temps, ils jouissent d’une nationalité britannique.

C’est en 2015 qu’ils ont fondé Revolut, cette société évaluée à 33 milliards de dollars, qui propose toute une gamme de services de paiement, d’investissement et de gestion d’argent via une application mobile.

Revolut, qui a levé 800 millions de dollars en juillet 2021, n’a pas tardé à s’accorder le statut de société technologique privée la plus importante de toute l’histoire du Royaume-Uni.

À l’heure actuelle, elle compte plus de 2 150 employés qui sont basés en Ukraine, en Russie et dans d’autres grandes villes du monde.

Il n’y a rien de surprenant dans cette initiative des dirigeants de Revolut. La dernière publication de Storonsky qui date du 1er mars, et qualifiant la guerre de « terrible et totalement odieuse », nous donnait déjà un avant-gout de ce départ.

Sources : The Block Crypto ; Fintechs

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !