NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

200 entreprises américaines victimes d’un piratage par REvil (Russie)

Les pirates qui composent le groupe REvil basé en Russie ont frappé à nouveau. Et cette fois, leur coup est retentissant ! En effet, ils ont réussi à pirater plus de 200 entreprises américaines. À présent, ils exigent une rançon de 70 millions $ en Bitcoin (BTC).

toned picture of hacker in hoodie with laptop

Plus d’un million de systèmes infectés

Une fois de plus, les hackers se montrent performants. Le groupe REvil qui est basé en Russie est parvenu à pirater le système de plus de 200 entreprises basées aux États-Unis. Pour restaurer les données volées, il demande un paiement de 70 millions $ exclusivement en BTC.

C’est en utilisant le système du fournisseur de logiciels Kaseya que les hackers ont accédé à la base de données des entreprises ciblées. C’est l’information que fournit la chaîne australienne ABC News en rapport avec ce piratage particulier. « Vendredi, nous avons lancé une attaque sur les [systèmes des entreprises] », ont proclamé les pirates sur le dark web Happy Blog.

Après avoir pris le contrôle de la base de données des firmes, les hackers ont diffusé leur ransomware via le cloud. Résultat des courses ? Plus d’un million de systèmes seraient infectés. Ils annoncent qu’ils sont prêts à redonner la gestion des systèmes aux sociétés prises dans leur collimateur à une seule condition : un paiement en cryptomonnaies.

Joe Biden pourrait prendre des mesures contre la Russie

Le groupe REvil n’en est pas à son premier coup. En mai, il avait attaqué les systèmes de Colonial Pipeline. En contrepartie de la restitution des données volées, la société avait payé 5 millions $ en cryptomonnaies, ce qui avait déclenché une vague d’indignations contre les actifs numériques aux États-Unis.

Par ailleurs, REvil s’en était pris à JBS Holdings. Avec une stratégie bien ficelée, le groupe était parvenu à pirater des données pour recevoir une rançon de 11 millions $ auprès de la société.

Les attaques par ransomware préoccupent au plus haut point le président Joe Biden. Vendredi, lors d’une sortie médiatique, il a indiqué qu’il avait instruit les services de renseignements secrets américains pour enquêter sur l’attaque subie par les 200 entreprises américaines. S’il s’avère que la Russie est derrière le coup, il promet de prendre des mesures draconiennes.

Encore une attaque par ransomware aux États-Unis. Cette fois, les hackers du groupe REvil ont piraté les données de plus de 200 entreprises américaines. Comme dans le cas de Colonial Pipeline, les pirates promettent de restituer les données à condition d’être payés en cryptomonnaies, 70 millions $ de BTC pour être précis.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo