Australie : L’introduction du bitcoin (BTC) auprès des investisseurs de la CBA se heurte à un obstacle réglementaire

mar 09 Nov 2021 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Il y a une semaine, la Commonwealth Bank (CBA) annonçait des partenariats qui feraient d’elle la première banque australienne à offrir des services cryptographiques aux investisseurs particuliers dans le pays. Alors que la nouvelle a été accueillie avec un grand enthousiasme, le projet doit composer avec la résistance de l’Autorité australienne de régulation prudentielle (APRA). Explications.

L’absence de cadre réglementaire autour des cryptomonnaies pose problème

Après l’annonce de l’arrivée imminente de ses services cryptographiques, la CBA attendait avec impatience l’approbation de l’APRA. Après un examen approfondi du dossier de la banque, l’organisme de régulation a exprimé des inquiétudes sur l’incompatibilité du projet avec la réglementation du pays. En l’état actuel, celui-ci ne dispose pas en effet d’un cadre officiel qui régisse les cryptomonnaies et les activités qui y sont liées. En l’absence d’un cadre réglementaire, l’APRA ne saurait donner son aval à l’introduction du bitcoin et d’autres actifs cryptographiques aux investisseurs particuliers de la CBA.

Il s’agit d’un coup dur pour la banque australienne qui espérait devenir la première à offrir de tels services aux Australiens. Partenaire de la CBA dans ce projet, l’exchange Gemini avait déjà fait savoir qu’elle souhaitait que l’offre soit lancée dans le strict respect de la législation en vigueur dans le pays. Responsable de la blockchain à la Commonwealth Bank, Sophie Gilder a d’ailleurs appelé les autorités australiennes à vite doter le secteur d’un cadre réglementaire qui protègerait les clients. « Nous pensons que cela améliorerait le marché, renforcerait la confiance, et relèverait la barrière en termes de protection des clients », a-t-elle déclaré.

Les propositions de la CBA pour rassurer les régulateurs

Consciente que ce dispositif n’apparaitra pas du jour au lendemain, la Commonwealth Bank a formulé des propositions à l’endroit des régulateurs. La première concerne la lutte contre le blanchiment d’argent qui est devenue beaucoup plus compliquée depuis l’avènement des cryptomonnaies. Dans cette optique, la CBA prévoit de surveiller toute activité suspecte liée à ses services avec l’aide de Chainanalysis qui n’est rien d’autre que le leader mondial de l’analyse de la blockchain.

La banque s’est également engagée à travailler avec les régulateurs pour signaler toute activité illicite afin que celle-ci soit traitée à temps. L’annonce de ses nouveaux services répondant à la forte demande de ses clients, la banque a aussi promis une transparence totale quant à l’identité de ces derniers.

Avec de telles promesses, la Commonwealth Bank espère prouver sa bonne foi aux responsables de l’APRA afin que ceux-ci approuvent son projet. Même si cette démarche a peu de chances d’aboutir, la banque pourra compter sur l’implication des autorités politiques à propos de ce sujet. En effet, le Sénat australien prévoit adopter de nouvelles lois permettant au pays de devenir un centre d’innovation numérique autour des cryptomonnaies.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 54 964,71 $ 2.19%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 128,31 $ 2.04%
DEFI (DEFIPERP) 12 281,60 $ 3.75%
MARKETS (ACWI) 103,37 $ -2.44%
GOLD (XAUUSD) 1 791,76 $ 0.19%
TECH (NDX) 16 025,58 $ -2.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ 0.9%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847380 £ 0.81%
CRUDEOIL (USOIL) 68,16 $ -12.63%
IMM. US (REIT) 2 733,76 $ -2.78%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email