Se connecter S'abonner

Binance souhaite recruter un PDG à Singapour

La bourse de cryptomonnaies Binance est actuellement en discussion avec Richard Teng, un ancien cadre supérieur, afin d’occuper le poste de directeur général à Singapour.

Binance cryptocurrency exchange logo

Richard Teng, un homme expérimenté

M. Teng est un cadre dont le parcours est jalonné de réussites et d’expériences. Rentré au Singapour en avril dernier, il avait quitté en mars la direction du Abu Dhabi Global Market, un poste qu’il a occupé pendant 6 ans. Mais avant cette expérience, il avait été responsable de la réglementation de Singapore Exchange Ltd. Et, avant ce poste, il avait passé 13 ans à travailler dans l’équipe de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS). C’est donc le signe que le secteur des cryptomonnaies ne représente aucun mystère pour lui.

Selon des informations officieuses rapportées par des médias, M. Teng n’est pas le seul responsable qui est dans le viseur de la bourse de cryptomonnaies Binance. Plusieurs autres personnes auraient, elles aussi, été approchées. À propos de Richard Teng, pour l’instant, tout le monde ignore s’il acceptera ou non l’offre qui lui a été faite. En effet, ni lui ni la bourse n’a souhaité faire de commentaires.

La politique de Binance se retourne contre elle

Binance est devenue l’une des bourses de cryptomonnaies les plus populaires. Elle s’est imposée depuis 2017 – année de son lancement – face à de nombreux concurrents qui existaient bien avant elle. Pour réussir ce tour de force, la société s’est appuyée sur sa politique moins stricte que celle de ses concurrents. Mais cette stratégie s’est finalement retournée contre la société. Elle est actuellement la cible de plusieurs autorités de régulation dans de nombreux pays. De plus, dans certains pays, elle est interdite d’activité.

Bien que les préoccupations des régulateurs varient considérablement, celle qui revient le plus à propos de Binance, c’est qu’elle permet à des personnes qui se trouvent dans des pays où elle n’est pas présente de bénéficier de ses services. Par ailleurs, la société a encore du mal à mettre en place un mécanisme de lutte contre le blanchiment d’argent, en raison de sa croissance rapide.

Recruter des PDG régionaux

Plusieurs autorités ont déjà lancé des mises en garde contre la bourse de cryptomonnaies. Et, ces dernières semaines, les litiges entre Binance et ses clients se sont considérablement accrus. Ces derniers indiquent qu’ils ne parviennent plus à récupérer l’argent qu’ils ont confié à la firme.

Pour répondre aux préoccupations des clients, au cours d’une conférence de presse, Changpeng Zhao (CZ), le PDG de Binance a annoncé que la société allait ouvrir plusieurs sièges dans le monde. C’est pour cela qu’elle recherche activement des PDG régionaux ayant de l’expérience dans le domaine des actifs numériques et de la réglementation.

Binance est une bourse de cryptomonnaies qui se retrouve au cœur de l’attention des régulateurs, qui l’accusent de ne pas respecter plusieurs normes. Dans ce contexte, et pour répondre aux attentes de ses clients, la firme envisage de recruter des PDG régionaux. Par exemple, elle a proposé à Richard Teng, un expert dans le milieu des actifs numériques, de devenir le PDG de Binance à Singapour.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo