Se connecter S'abonner

Binance supprime ses dérivés de cryptomonnaie en Australie

Ce 19 août, Binance a annoncé à ses clients australiens avoir annulé son offre sur les dérivés cryptographiques. Par ailleurs, la plateforme a annoncé prolonger les restrictions qui empêchaient d’ouvrir de nouveaux comptes pour les options, les produits de marge et les jetons à effet de levier.

Concept of   Binance coin   moving fast  on the road, a Cryptocurrency blockchain platform , Digital money

Une décision motivée par des avertissements répétés des autorités financières australiennes

Binance, qui avait déjà mis en place une restriction qui empêchait d’ouvrir de nouveaux comptes sur la plateforme le 7 août dernier, a annoncé, cette fois-ci, avoir annulé ses services qui tournaient autour de la commercialisation de produits dérivés cryptographique.

Cette décision fait suite aux avertissements des autorités financières australiennes. L’Australian Securities and Investments Commission (ASIC) considère en effet la plateforme comme un environnement « risqué » pour les investisseurs.

Binance est l’une des plus grandes plateformes au monde permettant l’échange de cryptomonnaies. La plateforme permet de stocker, d’acheter, de revendre, et d’échanger des devises cryptographiques, telles que le Bitcoin (BTC) ou l’Ethereum (ETH), contre d’autres cryptomonnaies ou contre des monnaies fiduciaires telles que l’Euro (EUR — €) ou le Dollar (USD – $).

La décision de restreindre l’accès à la plateforme a été motivée par plusieurs rapports mettant en avant la faillite financière de plusieurs citoyens australiens qui auraient utilisé des plateformes sans licence pour négocier des produits financiers liés à la cryptographie, tels que des options et des contrats à terme.

L’ASIC a notamment souligné que les plateformes liées aux cryptomonnaies s’avéraient risquées pour les investisseurs australiens en raison d’un effet de levier excessif, de pannes informatiques récurrentes et de liquidations injustes.

Les autorités financières australiennes ont également mis en garde douze autres sociétés et plateformes liées à l’univers cryptographique opérant sur le territoire national, comme les bourses crypto-Bybit et Huobi. D’autres institutions australiennes ont également mis en garde les citoyens australiens du risque que présentaient les plateformes liées aux cryptographies.

Dernièrement, Binance a fait l’objet de nombreuses investigations et examens de la part des autorités financières de nombreux pays. Le but de ces examens est de déterminer si la plateforme est en règle vis-à-vis des principales règles financières établies, que ce soit au niveau national ou planétaire.

Dans le cadre de ces examens, Binance a d’ores et déjà cessé de proposer des services liés à des produits dérivés cryptographiques à Hong Kong, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas. En outre, il prévoit de restreindre la distribution de produits dérivés dans toute l’Europe.

Plus d’actions
Partagez

Passionné de la finance et des investissements de demain, je déniche sur le web les dernières tendances (et les dernières infos) en matière de cryptomonnaies et de calcul de risque. De nature curieuse, je fouille et arpente les médias anglophones à la recherche de news à croquer. Mon objectif ? Proposer des informations synthétiques vérifiées et de qualité pour éclairer ceux qui désirent s’aventurer dans le monde des cryptoactifs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo