Bitcoin (BTC) et le CBDC incorporant la “Digital Identity” de Bill Gates…

dim 06 Déc 2020 ▪ 14h00 ▪ 11 min de lecture - par Nicolas Teterel

L’Oncle Sam étant perdu dans des limbes démocratiques, les projets de loi s’accumulent dans les cartons du Sénat US. Après le « Banking for all Act » devant créer un « Digital Dollar », voici venue une nouvelle loi qui intéressera au plus haut point les bitcoiners : « Improving Digital Identity Act of 2020« . Le député républicain Bill Foster veut attribuer à chaque citoyen une identité numérique reliée au CBDC et, tant qu’à faire, à des certificats de vaccination…

Banking for all Act

Nous en parlions il y a peu. Cette proposition de loi « Banking for All » a été introduite en même temps que celle du fameux chèque de 1200 $. Le plan initial était très probablement de profiter de l’occasion pour distribuer cet argent sous forme de Digital Dollar. Non votée à ce jour, cette tentative opportuniste a finalement été avortée par l’administration Trump qui a préféré envoyer de bons vieux chèques en papier.

Le Banking for All Act stipule que le Digital Dollar doit commencer à prendre corps avant le premier janvier 2021. Soit le même mois annoncé par Christine Lagarde pour la décision finale concernant le Digital Euro :

« Nous ne faisons pas la course. Nous pensons que le Digital Euro ne se substituera pas au cash. Il lui sera complémentaire. […]. Si les transactions d’un Digital Euro s’avéraient moins chères, plus rapides et plus sûres pour ses utilisateurs, alors nous devrions creuser la question. S’il permet de protéger notre souveraineté et de nous offrir plus d’autonomie, je pense que nous devrions creuser la question. C’est pour cela que nous avons lancé une consultation mi-octobre qui s’achèvera mi-janvier. Nous déciderons alors de lancer un Digital Euro ou non. C’est une décision que nous devrons prendre collectivement mais mon intuition me dit que nous allons le faire. »

Christine Lagarde, 12 novembre 2020

Christine Lagarde jure ses grands dieux que le CBDC ne se substituera pas à l’argent papier mais nous avons montré dans cet article qu’elle n’en pense pas moins. D’autre part, qui nous dit que son successeur sera du même avis ?

Sur la question de la souveraineté, la présidente de la BCE soulève un point intéressant. En effet, un Digital Euro serait avant tout un nouveau système de paiement à part entière. Il pourrait donc être conçu de façon à s’affranchir du réseau SWIFT qui noyaute toutes les transactions internationales.

L’ancienne présidente du FMI voudrait nous appâter en suggérant que le Digital Euro sera l’arme ultime pour contourner les embargos US mais ne soyons pas dupes. L’Europe n’a absolument pas besoin d’un CBDC pour commercer avec l’Iran. Après tout, l’entité SWIFT est basée à Bruxelles… Il s’agit d’une création européenne ! La BCE nous tend une carotte mais la vérité est qu’il suffirait d’une volonté politique pour commercer avec l’Iran.

Les véritables raisons derrière ce soudain intérêt pour le CBDC depuis le début de la pandémie sont ailleurs et s’imbriquent dans le projet plus global de l’identité numérique (Digital Identity).

Improving Digital Identity Act of 2020

Improving Digital Identity Act of 2020
Source : Congress.org

Bill Foster, le député sponsorisant cette loi scélérate, s’est récemment exprimé lors d’un webinaire organisé par ID2020. Avant de décortiquer ses propos, disons un mot sur ID2020 : Il s’agit d’une alliance créée pour déployer au niveau global une identité numérique. Ses fondateurs sont la fondation Rockefeller, Microsoft et Gavi-Vaccine-Alliance (une construction de la fondation Bill & Melinda Gates) ainsi que le géant Accenture qui est depuis longtemps sur les rangs pour participer à la création du Digital Dollar…

ID2020 a notamment comme partenaire MasterCard qui est aussi un grand mécène d’une autre création de la fondation Bill & Melinda Gates : la « Better than Cash Alliance » dont le but est tout simplement de faire disparaître le cash partout dans le monde.

Les récentes déclarations de Bill Foster sont très intéressantes dans le sens ou elles font la jointure entre l’identité numérique, les certificats de vaccination, les dossiers médicaux et les CBDC. Autant de sujets que Bill Gates met en avant depuis plusieurs années maintenant.

« La pandémie de Covid a révélé un grand nombre de variables où nous devons muscler notre jeu, en offrant par exemple une identité numérique sécurisée. Parce que nous achetons de plus en plus en ligne, parce que nous aurons potentiellement besoin de certificats de vaccination ou besoin d’accéder à nos dossiers médicaux. Elle pourrait aussi servir à prouver son identité dans un bureau de vote. Il y a probablement matière à amélioration de ce côté là… Les CBDC font aussi partie des choses qui seront un moteur pour l’identité numérique au cours des prochaines années. Nous faisons beaucoup de promotion pour les CBDC. […] Nous avons d’ailleurs réalisé que nous ne possédions pas une liste complète de tous nos citoyens lors de la distribution du chèque de 1200 $. »

Bill Foster, webinaire ID2020
Webinaire en entier ICI

Il est assez troublant de voir à quel point l’identité numérique de Bill Foster semble complémentaire aux projets phares de Bill Gates que sont la fin du cash, la vaccination ou encore la collecte des données des dossiers médicaux. Ce dernier cas permettrait de passer notre historique médical et nos habitudes de consommation alimentaire à la moulinette de l’IA (machine learning) pour déterminer à l’avance quand nous pourrions tomber malade. Ceci est une information extrêment précieuse. Elle peut l’être par exemple pour une banque se demandant si elle devrait vous prêter de l’argent ou non. Idem pour un labortatoire pharmaceutique qui pourrait alors vous vendre des traitements préventifs.

La référence à la frauduleuse élection américaine est également croustillante… Tout comme l’allusion aux problèmes de distribution des 1200 $ qui vient confirmer que le plan A était bien de lancer le Digital Dollar pendant la pandémie.

A noter aussi que, pour Bill Foster (qui prédit une fusion entre la Tech et la banque d’ici 10 ans), les CBDC ne seront pas nécessairement créés à partir d’une blockchain… Cette déclaration doit elle nous rappeler que les banquiers se servent de l’amalgame avec le Bitcoin (BTC) et de la hype « Blockchain » pour manipuler les naïfs… Les Digital Euro ou Dollar seront l’exact opposé de ce que représente le Bitcoin.

En fin de compte, c’est la question de l’anonymat sur internet qui est en jeu ici. Les milliardaires de la tech veulent nous retirer le droit à la vie privé et calquer notre société sur la dystopie chinoise du crédit social. Bill Gates aspire à centraliser tous nos faits et gestes sur la toile afin de nous marquer d’une note qui influencera notre destin…

Et la France n’est pas en reste… Macron est après tout un émissaire du Great Reset puisqu’il a préfacé le livre « Quatrième révolution industrielle » du président du World Economic Forum Klaus Schwab. Celui-là même qui a inventé l’expression « Great Reset ».

Les lois Avia (loi « haine »), « sécurité globale » ou encore celle sur l’anonymat en ligne de Jean Castex, vont toutes dans ce sens. Idem pour le fichier TES (Titres Électroniques Sécurisés) qui rassemble les données biométriques de 60 millions de Français. Surnommé « fichier des gens honnêtes », il est un jalon supplémentaire vers la surveillance de masse. La bonne vieille tactique du Salami…

CASTEX anonymat sur les réseaux sociaux

Bitcoin vs CBDC

Identité digitale, fin du cash (CBDC), Passeport Sanitaire, Surveillance de masse, Notation des Citoyens, Crédit social calculé par l’IA, etc. Tout s’emboîte pour former un puzzle dystopique déjà en gestation. La pandémie mondiale et l’instrumentalisation de la peur semblent faire office de stratégie du choc préalable à une nouvelle attaque contre nos libertés fondamentales.

L’anonymat est en train de disparaître dans la rue (caméras à reconnaissance faciale), dans les magasins (fin du cash) et sur internet (Identité digitale). Pierre-Joseph Proudhon disait qu’être gouverné, « c’est être gardé à vue, inspecté, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé et espionné ». Rien n’a changé si ce n’est la technologie permettant de sonder au plus profond des individus mais aussi des masses (Big data).

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

Citation apocryphe attribuée à Benjamin Franklin

Le Bitcoin n’est pas qu’une formidable protection contre l’inflation faisant office d’or 2.0. Il est bien plus qu’un instrument de spéculation pour Golden boys. Le but n’était pas non plus de payer son Starbuck en Bitcoin. Il s’agissait surtout de proposer une alternative au monopole des Banques Centrales, celles-là même qui avancent aujourd’hui à pas de loup pour mettre fin à l’argent liquide.

Ce jour-là, nous serons à deux doigts du système Chinois où ceux qui ne pensent pas comme le gouvernement sont mis au ban de la société. Notre argent sera bloqué et nous vivrons dans une prison à ciel ouvert.

Plus les Banques Centrales feront le forcing pour lancer leur shitcoin et plus le Bitcoin apparaîtra comme l’unique alternative permettant de dépenser son argent sans être scruté ou empêché par Big Brother. La moitié des mineurs de Bitcoin sont en Chine car nos amis mandarins voient bien que leur société prend un mauvais tour orwellien. A contrario, aucun gouvernement ne peut vous empêcher de faire une transaction en Bitcoin et personne ne pourra savoir qui vous êtes pour peu que vous soyez un tantinet habile.

« À moins d’un changement de cap, la civilisation mondiale sera devenue d’ici à quelques années une dystopie de surveillance postmoderne à laquelle seuls les plus habiles auront une chance de se soustraire. »

Julian Assange, toujours emprisonné par …
Le monde d’après
A
A
Nicolas Teterel

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 60 917,23 $ 0.08%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 832,52 $ 0.09%
DEFI (DEFIPERP) 12 033,00 $ -0.08%
MARKETS (ACWI) 103,63 $ 0.82%
GOLD (XAUUSD) 1 767,35 $ -1.56%
TECH (NDX) 15 146,92 $ 0.63%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842740 £ -0.59%
CRUDEOIL (USOIL) 82,47 $ 1.29%
IMM. US (REIT) 2 666,33 $ -0.01%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.