Se connecter S'abonner

Blockchain : L’ONG CARE a une initiative pour l’Afrique et l’Amérique latine

L’organisation caritative mondiale CARE a conçu des bons en cryptomonnaies qu’elle prévoit de distribuer aux femmes et à certains groupes en Amérique latine et en Afrique. Les bons pourront être utilisés à diverses fins.

A mother with her child in a traditional African cloth - Tanzani

Deux pays retenus : le Kenya et l’Équateur

Des pays d’Afrique et d’Amérique latine bénéficieront d’une nouvelle initiative de l’organisation CARE. Elle a conçu des bons en cryptomonnaies qui seront partagés à des femmes et à d’autres groupes. Selon CARE, les bons pourront être échangés contre des services, des biens ou de l’argent. L’organisation informe que tout dépendra des besoins des utilisateurs des bons.

Toutefois, le projet est encore à sa phase pilote, et dans ce cadre, seuls deux pays ont été retenus pour abriter le lancement des opérations. Ces deux pays sont le Kenya et l’Équateur. Au Kenya, les bons seront confiés aux « associations villageoises d’épargne et de crédit qui font face à l’impact économique du COVID-19 ». Quant à l’Équateur, les bons seront distribués « aux survivantes ou aux femmes exposées à la violence sexiste », a révélé CARE.

Apprendre davantage de choses sur la blockchain

Christian Pennotti, le directeur principal des approches basées sur le marché chez CARE, a commenté le projet de lancement des bons. « Nous sommes ravis de travailler aux côtés de Celo et Emerging Impact en Équateur et de la Blockchain Charity Foundation de Binance au Kenya pour tester de nouvelles façons dont ces technologies peuvent aider les gens à surmonter les crises ».

En plus de collaborer avec des entreprises spécialisées dans la blockchain, CARE a récemment annoncé un partenariat avec le Lab for Inclusive FinTech (LIFT). Cet accord servira à mieux organiser la « phase d’évaluation expérimentale rigoureuse de la technologie blockchain en tant qu’option viable et efficace pour fournir de l’aide dans les pays en développement ».

L’ONG CARE a également levé le voile sur ses projets d’avenir. Il informe que ses équipes « auront des groupes de discussion pour mieux comprendre la confiance, les obstacles à l’information, ainsi que l’utilisation et les opportunités des monnaies stables ». L’organisation dit comprendre pleinement les risques associés aux cryptomonnaies. Néanmoins, elle a annoncé qu’elle continuera de s’intéresser à ce secteur afin d’en apprendre davantage sur le potentiel de la blockchain.

Au Kenya et en Équateur, l’ONG CARE envisage de lancer la phase pilote de son projet sur la blockchain. Elle offrira aux participants des bons qu’ils pourront échanger dans le but d’obtenir de l’argent, des services ou encore des biens.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo