Se connecter S'abonner

Brésil : Burger King accepte les paiements en Dogecoin (DOGE)

Désormais, les restaurants Burger King implantés au Brésil accepteront le Dogecoin (DOGE) pour l’achat des friandises pour chien. L’annonce a été faite le 27 juillet et était accompagnée d’une courte vidéo publiée sur Twitter.

Dogecoin is a modern way of exchange and this crypto currency is a convenient means of payment in the financial

Acheter des DOGPPERS avec du Dogecoin

« Burger King révolutionne la mode une fois de plus ! Nous acceptons désormais la très appréciée crypto Dogecoin (DOGE) comme moyen de paiement pour les DOGPPERS, lit-on sur le compte Twitter de la société. L’achat est facile, visitez notre site web ».

Les DOGPPERS sont des friandises pour chien sous la forme d’os aromatisé à la viande. Leur prix est de 3 DOGE, soit 0,63 $. Même si Burger King se dit prête à accepter des cryptomonnaies lors de l’achat de ces produits, elle impose une restriction aux clients. Pour des raisons de disponibilité, ces derniers ne sont pas autorisés à acheter plus de 5 friandises à la fois.

C’est en 2019 que la société a dévoilé sa gamme de friandises DOGPPERS. Toutefois, c’est la première fois qu’elle fait un communiqué pour annoncer qu’elle acceptera les monnaies électroniques pour leur achat.

Vers une adoption complète des cryptomonnaies ?

Pour l’instant, rien ne permet de dire que Burger King acceptera définitivement les cryptomonnaies pour ses produits. Mais le fait qu’elle approuve la monnaie électronique DOGE pour les DOGPPERS réjouit déjà plusieurs clients qui l’ont fait savoir sur le réseau social Twitter.

La société a annoncé ce qu’elle fera avec les recettes que génèrera son activité de vente des friandises. Une partie des recettes sera reversée à l’agence de protection des animaux Petlove.

Les DOGPPERS ne seront pas que commercialisés avec des cryptomonnaies. Burger King souligne qu’elle continuera de recevoir de la monnaie fiat, notamment le Réal, la monnaie officielle du Brésil. Par conséquent, les analystes pensent qu’il est trop tôt pour dire que l’entreprise essaie de tester la viabilité des paiements en cryptomonnaies.

Ce n’est pas la première fois que la chaîne de restauration rapide fait une entrée dans le monde des actifs numériques. Déjà en 2017, sa division russe avait lancé un token dénommé Whoppercoin, mais il n’existe plus aujourd’hui.

Burger King accepte désormais que les clients paient les friandises pour chien de la gamme DOGPPERS lancée en 2019 avec des cryptomonnaies. En fait, à l’heure actuelle, la seule monnaie électronique qu’elle approuve, c’est le Dogecoin (DOGE).

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo