NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

BTCChina en service depuis 2011 stoppe ses activités crypto et vend ses Bitcoin (BTC)

BTCChina, le plus ancien opérateur de Bitcoin (BTC) chinois, a annoncé qu’il avait « complètement arrêté les activités liées au Bitcoin ». La société aurait vendu ses cryptoactifs à une fondation non identifiée à Dubaï, nous a rapporté l’agence de presse chinoise The 21 st Century Business Herald au cours d’un échange sur Bitcoin ZG.com, site enregistré à Singapour.

BTCChina depuis 2011

BTCChina , qui fut autrefois la plus grande entreprise gérant le plus grand nombre d’échanges crypto dans le pays, a annoncé qu’il abandonnait ses activités suite aux nombreuses répressions et restrictions qu’entreprenait Pékin à l’encontre des cryptomonnaies.

Une « répression chinoise » à l’origine de l’arrêt de l’activité de BTCChina

Fondée en 2011 par Huang Xiaoyu et Yang Linke, BTCChina est une entreprise qui a largement contribué à promouvoir le Bitcoin auprès des investisseurs chinois alors que la cryptomonnaie était inconnu du grand public chinois et y compris par le gouvernement.

L’entreprise fut même, selon elle-même, une entreprise qui représentait 80 % du commerce mondial de cryptomonnaie chinois. Pourtant, elle fit ensuite l’objet de diverses répressions de la part du gouvernement chinois et la société annonce cesser de négocier des cryptomonnaies en 2017, lorsque le gouvernement de l’époque les bannit.

À l’époque, la société vendit ses opérations d’échanges à un fonds d’investissement blockchain basé à Hong Kong. La bourse continua d’opérer sous le nom de BTCC, à l’exception faite des clients possédant une adresse IP chinoise.

Après cette date, les activités de BTCC ont alimenté les spéculations colportant que la société était affiliée à BTCChina et que Yang contrôlait toujours les échanges de cryptomonnaies dans le pays. La société et ses représentants ont toujours nié ces accusations.

Aujourd’hui, la société a déclaré abandonner l’activité liée au Bitcoin « en réponse à la politique du gouvernement (chinois, NDLR) ».

Pourtant, la semaine dernière la société annonçait ne pas être touchée par les mesures que prenait le gouvernement chinois à l’encontre des sociétés de cryptomonnaie « car BTCC ne fournit pas de trading de cryptomonnaies, mais des dérivés de cryptomonnaies ».

Ce nouvel événement dans l’univers des cryptomonnaies est le résultat des annonces et de la politique du gouvernement chinois vis-à-vis des cryptoactifs. En effet, le gouvernement a durement sévi contre le Bitcoin, en provoquant de multiples fermetures de grands centres de mining dans le pays, y compris des provinces comme le Sichuan, le Yunnan, le Xinjiang, la Mongolie intérieure et le Qinghai. Par ailleurs, les plus grandes banques chinoises ont confirmé que les autorités chinoises ont également mis fin aux transactions liées de cryptomonnaies sur des comptes bancaires en Chine.

Plus d’actions
Partagez

Passionné de la finance et des investissements de demain, je déniche sur le web les dernières tendances (et les dernières infos) en matière de cryptomonnaies et de calcul de risque. De nature curieuse, je fouille et arpente les médias anglophones à la recherche de news à croquer. Mon objectif ? Proposer des informations synthétiques vérifiées et de qualité pour éclairer ceux qui désirent s’aventurer dans le monde des cryptoactifs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo