NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Coinbase ouvre des bureaux en Inde malgré le risque d’interdiction des cryptos

Rien ne semble effrayer Coinbase dans sa politique d’expansion, pas même le spectre d’une interdiction des cryptomonnaies en Inde. L’exchange a en effet décidé de s’installer dans le pays malgré le contexte peu favorable à la tenue d’activités cryptographiques. Croyant fermement en la réussite de son projet, l’exchange a déjà lancé plusieurs offres d’emploi à l’endroit des ingénieurs présents sur le territoire. Coinbase espère en effet profiter du centre d’ingénierie et d’innovation technologique qu’est devenu le pays depuis quelques années pour s’imposer dans la région.

Vers l’implantation d’un bureau physique de Coinbase à Hyderabad

C’est une décision pleine d’audace qu’a prise Coinbase en portant son choix sur l’Inde pour ouvrir son prochain bureau physique à l’étranger. Elle compte d’ailleurs s’appuyer sur le potentiel du pays en matière d’innovation technique comme elle l’a signifié dans son annonce. « Nous sommes heureux d’annoncer que Coinbase établit une présence commerciale en Inde. En hébergeant certains services informatiques, y compris l’ingénierie, le développement de logiciels et les opérations de soutien à la clientèle en Inde, nous bénéficierons de son énorme bassin de talents en ingénierie de classe mondiale » peut-on y lire.

Centre majeur de l’industrie de la technologie, la ville de Hyderabad a été retenue pour abriter les futurs locaux de Coinbase en Inde. En attendant que les conditions sanitaires permettent son ouverture, l’exchange a déjà commencé sa campagne de recrutement local. Elle a ainsi publié sur Linkedin 15 offres d’emploi pour des postes à pourvoir dans le pays. L’annonce précise d’ailleurs que l’exchange était à la recherche d’un personnel qui vendrait en aide au groupe afin de développer de nouvelles façons d’interagir avec la cryptoéconomie.

Coinbase ne s’inquiète pas du contexte d’incertitude réglementaire en Inde

 Le gouvernement indien n’a pas cessé cette année de multiplier les initiatives pour interdire la possession et l’utilisation des cryptomonnaies dans le pays. Un projet de loi conçu dans ce sens devrait d’ailleurs être présenté à cet effet devant le parlement. Il fait suite aux préoccupations formulées par la Reserve Bank of India (RBI) aux autorités gouvernementales. Gouverneur de l’institution, Shaktikanta Das a fait savoir que les deux parties avaient la même approche sur le sujet.

Celle-ci reviendrait à doter le pays d’une règlementation rigide à l’égard des cryptomonnaies à défaut de les interdire. C’est effectivement ce qu’a fait savoir la ministre indienne des Finances Nirmala Sitharaman qui explique que le gouvernement n’était pas fermé à toutes les options. Ce climat d’incertitude à priori néfaste pour les affaires ne semble pas pour autant inquiéter davantage Coinbase qui avance lentement ses pions.

Une autre affaire beaucoup plus urgente devrait néanmoins préoccuper davantage l’exchange à savoir son introduction en bourse via une cotation directe par la Nasdaq. Celle-ci a en effet été retardée par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) américaine qui vient d’infliger une amende de 6,5 millions de dollars à Coinbase.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo