Etherisc veut apporter des assurances aux agriculteurs kenyans

ven 27 Nov 2020 ▪ 9h59 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction TCT

Couvrir les pertes des fermiers grâce à une solution de blockchain sera désormais possible en Afrique. L’idée qui sera concrétisée en Afrique de l’Est, plus précisément au Kenya, permettra aux petits agriculteurs de bénéficier d’une assurance contre les ravages du changement climatique. La solution sera mise en place grâce à une collaboration entre le protocole d’assurance décentralisé Etherisc et l’émetteur de micro-assurance ACRE Africa.

Une couverture assurance pour 250 000 petits exploitants agricoles locaux

Financé par le programme Chainlink Community Grant, le projet a pour objectif de lancer une plateforme d’assurance basée sur la blockchain. Celle-ci devrait permettre d’offrir une couverture pour environ 250 000 petits exploitants agricoles du pays. Les bénéficiaires de ce programme d’assurance ont été identifiés comme les plus exposés aux conséquences du changement climatique. Une police d’assurance leur sera ainsi transmise directement depuis la plateforme qui devrait être interactive. Le financement de Chainlink Community Grant devrait également permettre à Etherisc d’effectuer certains développements techniques dans le cadre de ce projet.

Il s’agit notamment de la mise en place d’un système frontal convivial avec lequel les agriculteurs pourront interagir et l’élaboration des smarts contracts. Les systèmes de payements locaux devraient être également intégrés à la plateforme pour une meilleure utilisation. En dehors des aspects techniques, le financement devra servir à étudier l’économie de l’assurance des activités agricoles en Afrique. Une telle initiative viserait essentiellement à définir un modèle de couverture tenant compte des réalités locales et profitables aux deux parties liées par le contrat d’assurance.

Mise en œuvre d’un modelé d’assurance plus fiable grâce à la blockchain

La technologie de la blockchain a déjà été associée à de nombreuses innovations aussi bien dans les industries que le commerce. Elle est notamment appréciée pour avoir amélioré le suivi et le contrôle des chaines d’approvisionnement dans les secteurs cités. Une capacité à perfectionner les activités qu’a d’ailleurs reconnue George Kuria le PDG d’ACRE Africa.

« Nous sommes heureux de pouvoir poursuivre notre travail avec les agriculteurs d’Afrique de l’Est en recevant un soutien par le biais de la subvention de Chainlink Community pour aider à élaborer et à mettre en œuvre un modèle plus fiable et plus rentable d’assurance des récoltes avec la collaboration d’Etherisc », a-t-il ainsi déclaré.

Cette initiative illustre bien l’intérêt croissant des entreprises africaines pour l’utilisation de la blockchain dans le cadre de l’amélioration de leurs prestations. Le fait que la blockchain puisse fournir de meilleures couvertures aux couches les plus défavorisées ne devrait que renforcer l’idée qu’elle puisse participer au développement économique de l’Afrique. 

A
A
Rédaction TCT

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 54 855,76 $ 1.98%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 161,52 $ 2.86%
DEFI (DEFIPERP) 12 217,60 $ 3.21%
MARKETS (ACWI) 103,37 $ -2.44%
GOLD (XAUUSD) 1 791,76 $ 0.19%
TECH (NDX) 16 025,58 $ -2.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ 0.9%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847380 £ 0.81%
CRUDEOIL (USOIL) 68,16 $ -12.63%
IMM. US (REIT) 2 733,76 $ -2.78%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email