FEM : Les CBDC ne pourront pas interagir sans l’accord des protocoles

lun 22 Nov 2021 ▪ 18h30 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Le forum économique mondial (FEM) a comparé les trois monnaies numériques d’État et a tiré des conclusions sur leur compatibilité.

Les monnaies numériques nationales

Le FEM attire l’attention sur le fait que la monnaie numérique nationale de la RPC est placée dans un portefeuille spécial qui s’intègre à d’autres systèmes de paiement. Le portefeuille peut être utilisé avec le projet de canal mCBDC pour les transactions internationales et les scénarios d’utilisation de B2B. La monnaie numérique de la banque centrale suédoise est intégrée dans le système de règlement brut en temps réel (RTGS), ce qui lui donne la possibilité d’interagir avec d’autres systèmes de paiement. Le Forum a rapporté que la monnaie numérique de l’État de la banque de Thaïlande fonctionne avec des réseaux basés sur Ethereum, ce qui offre encore plus de possibilités. Le FEM estime que pour l’interaction des monnaies numériques de la banque centrale, des protocoles et des réglementations spéciales sont nécessaires.

« Si la banque centrale décide d’accorder un accès international à la monnaie numérique de l’État et souhaite maintenir l’interaction avec les monnaies numériques étrangères de la banque centrale, elle doit s’entendre sur des protocoles et des normes de communication permettant aux opérateurs de monnaies numériques nationales et étrangères d’échanger des informations de manière transparente. »

Selon les auteurs du rapport, il convient de prendre en compte d’autres aspects de l’interaction des monnaies numériques de la banque centrale. Il s’agit de KYC, AML, le rôle des intermédiaires et la confidentialité des utilisateurs.

Des tests gouvernementaux

Les gouvernements des pays émetteurs de cryptomonnaies de la banque centrale sont conscients de l’importance de l’intégration internationale de ce type d’actifs. Par conséquent, une partie du test des monnaies numériques d’État vise à interagir avec les monnaies nationales d’autres États. Au début du mois, il a été rapporté que les régulateurs de Hong Kong, en collaboration avec la Banque populaire de Chine et les banques centrales de Thaïlande et des Émirats arabes unis, sont devenus membres de l’initiative Multiple CBDC Bridge pour tester les monnaies numériques publiques.

Espérons que les tests se dérouleront avec succès et que l’intégration internationale des cryptoactifs se produira très bientôt.

Source : thecoin.news

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 57 182,43 $ -1.15%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 652,36 $ 4.58%
DEFI (DEFIPERP) 12 758,10 $ 2.09%
MARKETS (ACWI) 102,87 $ -1.37%
GOLD (XAUUSD) 1 774,35 $ 0.05%
TECH (NDX) 16 135,93 $ -1.61%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,851810 £ -0.01%
CRUDEOIL (USOIL) 66,93 $ -0.04%
IMM. US (REIT) 2 705,29 $ -2.04%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email