La BCE explique Pourquoi la Monnaie Numérique de Banque Centrale (MNBC) n’a Pas Besoin de Blockchain

ven 25 Sep 2020 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Car au nom de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, nous nous devons de demander le maximum de transparence sur les transactions financières, quitte à violer votre droit à la vie privée à travers les procédures KYC. Beau discours, j’en ai même presque les larmes aux yeux. Mais quand ces mêmes institutions qui exigent la transparence veulent lancer leur propre crypto d’Etat tout en voulant éliminer la blockchain de l’équation, la décentralisation et la transparence étant gênantes, on finit par se dire : est-ce qu’ils se moquent de nous ?

Dernière nouvelle : une blockchain inutile pour les cryptos

Selon les cadres dirigeants de la Banque Centrale Européenne, la blockchain n’est pas forcément utile quant à l’utilisation des monnaies numériques des banques centrales (MNBC) dans le commerce de détail.

Au cours de l’ « European Blockchain Convention Virtual 2020 », Thomas Moser de la Banque Nationale Suisse et Martin Diehl de la Bundesbank, ont discuté de la situation des MNBC.

Selon eux, plusieurs raisons expliquent l’inutilité de la blockchain pour les projets MNBC : la plus importante est l’implication d’une autorité centrale qui élimine de fait le problème relatif à la confiance.

Moser indique que la blockchain peut se révéler utile dans le cas des transactions limitées aux banques commerciales et autres institutions financières ayant généralement accès aux réserves d’une banque centrale.

Son confrère Diehl explique que les blockchains publiques fournissent l’infrastructure de réseau nécessaire pour les cryptomonnaies mais, cette technologie, par sa nature ouverte, ne peut pas être utilisée pour des échanges officiels.

Un peu d’écran de fumée pour tout justifier

Moser a révélé qu’il travaillait actuellement sur un projet de recherche sur la conception de MNBC sans blockchain.

Il estime que la technologie des signatures aveugles permet de se passer de la blockchain tout en conservant la confidentialité des transactions.

Ce document de recherche sera rédigé en collaboration avec David Chaum et Christian Grothoff, experts en cryptographie.

Diehl a également ajouté que 2 initiatives majeures dans le domaine des CBDC, celles de la Suède et de la Chine, ne reposent pas sur la blockchain.

La CBDC chinoise pourrait toutefois contribuer à la mise en œuvre du projet national blockchain développé par la Chine, le Blockchain Service Network.

Les banques centrales vont donc perdre leur temps à créer une techno qui permet de se passer de la blockchain, au lieu de consacrer leur énergie à créer une vraie crypto et non leur truc machin chose qui sert surtout de cheval de Troie. La démocratie monétaire ne sera pas pour demain. Le diktat financier a trop bon goût pour les Etats.

A
A
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 60 680,63 $ -2.47%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 968,96 $ -2.14%
DEFI (DEFIPERP) 12 881,50 $ 1.52%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,08 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.