A
A

La FinCEN prolonge la période de consultation au sujet des règles sur les portefeuilles crypto

lun 01 Fév 2021 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

La FinCEN avait accordé un premier délai aux acteurs cryptos pour faire connaitre leurs points de vue sur son projet de loi controversé. Square avait alors réagi énergiquement contre ce projet loi, plusieurs voix avaient critiqué la durée relativement courte qui leur était accordée pour qu’ils puissent exercer leur droit de réponse. La FinCEN joue le jeu et accorde plus de temps, pour collecter les réactions.

60 jours de plus pour critiquer la FinCEN

La FinCEN a annoncé officiellement sa volonté de permettre à davantage d’acteurs cryptos de réagir sur sa nouvelle loi.

Le communiqué indique que « L’avis de prolongation d’aujourd’hui accorde un délai supplémentaire pour répondre à tous les aspects de la règle proposée, et fixe une date limite pour la période de commentaires. Tous les commentaires au NPRM (Notice of Proposed Rulemaking) devront désormais être envoyés dans les 60 jours suivant la date de publication de cet avis de prolongation dans le registre fédéral ».

La nouvelle proposition de loi impose aux banques et aux entreprises proposant des services de transactions monétaires à tenir des registres et à vérifier l’identité des clients possédant des portefeuilles hébergés ou non.

Elles devront signaler les transactions de cryptomonnaies totalisant ou dépassant la somme de 10 000 USD.

Ces mesures sont censées améliorer la lutte contre contre le blanchiment d’argent.

Les structures ayant réagi à cette proposition de loi pour le moment, s’y sont toutes opposées.

La FinCen tend l’oreille : elle écoute ou elle entend ?

Le précédent délai accordé par la FinCEN avait suscité des incompréhensions, les acteurs cryptos se sont dit ravis de ce prolongement.

Le directeur exécutif de Coin Center, Jerry Brito s’est ainsi réjoui de la prolongation de 60 jours. 

De son côté, la Chambre de commerce numérique a indiqué qu’il s’agissait d’une grande victoire pour l’industrie crypto qui mérite de se faire entendre.

Les acteurs cryptos réussiront-ils à faire entendre leur voix ? Certaines batailles méritent-elles d’être menées ou sont-elles perdues d’avance ? Les acteurs cryptos exposeront leurs arguments en plus des lobbys qu’ils mèneront. La cryptosphère doit désormais s’attendre à un durcissement de la réglementation avec l’arrivée des détracteurs de Bitcoin (BTC) comme Janet Yellen, à des postes clés dans l’administration Trump.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !